Undertale par

42 vote(s) de lecteurs, moyenne=9/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Aventure / Humour

3 Fraternité

Catégorie: G , 584 mots
2 commentaire(s)

Undertale :


Chapitre 3 :


Fraternité :


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


- C'EST... C'EST MA SŒUR...


Sur ces mots, Undyne se leva d'un coup, choquer :


- Qu... quoi ? Mais... comment ?


- JE... NE SAIS PAS. ELLE EST ARRIVER COMME SA ET... ELLE... M'A MONTER SON ÂME...


Undyne continua de l'écouter, attentivement :


- ELLE EST... EXACTEMENT PAREIL QUE LA MIENNE. JE VEUX DIRE, ELLE EST BLANCHE, COMME NOUS TOUS, MAIS... C'EST A L’INTÉRIEUR...


Papyrus ne termina pas sa phrase, il avait remarqué que Elink était juste derrière eux, à les écouter. Undyne s’approcha d'elle, l'air à la fois en colère et triste :


- P...pourquoi avoir caché ton existence ?


- Je ne savais pas moi mème que j'avais des frères. Je l'ai découvert il y a peux de temps... il y a un an environ.


- UN AN... QUAND FRISK EST ARRIVER...


- Comment a tu réagi en... voyant Sans se faire prendre son âme ?


- Je... ne sais pas. j'ai d'abord ressenti en grand vide... puis une soudaine colère, très forte.


- ... UN PEU COMME SANS.


Elink le regarda comme pour dire " comment sa ? ".


- QUAND ON ÉTAIT PETIT, SANS ME DEFENDER TOUJOURS... AVEC VIOLENCE PARFOIS...


Puis il dit quelque chose qui toucha beaucoup Elink :


- TU LUI RESSEMBLE BEAUCOUP... SA ME FAIT PLAISIR QUE TU SOIS LA.


Elink lui adressa son plus beau sourire, se qui fit rire Papyrus et Undyne. Puis, reprenant son sérieux, Undyne dit alors :


- On devrait aller voir Gaster. Je pense... que c'est lui qui t'a crée, comme Papyrus et Sans. Pas vrai ?


Papyrus acquiesça. Il se leva avec un peu de difficulté et Elink l'aida immédiatement. Papyrus la regarda en sourient.


- Autant faire bon impression maintenant ! dit Elink.


Ils se dirigèrent vers la porte, puis Elink s'adressa à Undyne :


- Encore désolé... pour Alphys. Je te promet de trouver un moyen de l'aider ! dit elle avec " détermination ".


Undyne la regarda en sourient. Au fond, elle aimait beaucoup Elink. Arriver dehors, ils longèrent les rues une à une jusqu'à arriver devant une boulangerie. L'odeur du croissant chaud fit rougir Papyrus... et Elink aussi. En remarquent cela, Papyrus s’exclama :


- TOI AUSSI, TU AIME CETTE ODEUR ?


- Bien sur ! Tout le monde aime cette odeur !


Papyrus ut l'air très content et partit à toute allure dans la boutique. Il revint quelque minutes de plus avec un sac remplit de croissants ( c'est-à-dire six ).


- Waouh, s’exclama Elink, tu as pris beaucoup de chose... une squele-tonne de chose !


Elle lui fit un clin d’œil mais Papyrus avait l'air méprisé :


- JE REGRETTE SE QUE J'AI FAIT... !


- Quoi, tu n'aime pas les jeux de mots ?


- Mon frère en fait beaucoup trop...


Elink ut l'air un peu déçu. Elle aurait préféré qu'il dise " Notre " plutôt que " Son ". Papyrus le remarqua tout de suite :


- OH, DÉSOLER ! C'EST JUSTE QUE JE N'AI PAS L'HABITUDE...


Elle le regarda en sourient, puis proposa :


- Je viens d'avoir une super idée ! Et si Undyne partait voir Gaster pendant que nous, on fait connaissance ?


- Mais... dit Undyne, un peu triste, tu est sur ?


- Oui, mais ne t'inquiète pas, quand on aura libéré Sans et Papyrus, se sera ton tour !


Undyne lui sourit en retour et se dirigea vers le labo de Gaster. Elle se retourna et observa Elink et Papyrus. Ils avaient tout les deux le mème caractère !














2 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?