Le premier humain tombé par

34 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Drame / Action

2 Le passé le rattrape

Catégorie: B , 1364 mots
1 commentaire(s)

Lorsqu'il rentra dans l'école, sans hésiter Chara monta les escaliers, recherchant la chambre qui lui avait été attribuée, la numéro 207 au deuxième étage, donc. Lorsqu'il la vit, il ne sut comment réagir.

Tout était parfaitement rangé, nettoyé, impeccable. Il y avait deux lits donc quelqu'un d'autre dormait là, mais on aurait dit une chambre d'hôtel. Le bureau était rangé, juste une trousse et une pile de feuille posées dans un coin, un sac d'école à côté d'un des lits. D'ailleurs, ce lit était parfaitement fait. La seule affaire personnelle que Chara voyait, c'était les posters sur les murs. Apparemment, son colocataire était fan de Kpop (#pub mais c'est top !) car plusieurs posters recouvraient presque un mur entier de la chambre.

On frappa à la porte et Chara ouvrit. Un jeune garçon de son âge entra. Il avait une peau bronzée, des cheveux très noirs, des yeux très clairs et un visage relativement syma

"Salut ! Je m'appelle Jim ! J'te connais pas, tu es nouveau ?

— Euh... Oui, je m'appelle Chara et... c'est ta chambre ?

— Ah, tu es mon coloc ! Oui, c'est ça. J'ai essayé de rendre ça correct, j'espère que ça va...

— Tu délires ! C'est génial, incroyable !

— Ah tant mieux ! Bon, je te fais visiter l'école ? Ça va prendre du temps, mais tant pis..."

Chara accepta avec joie, et il découvrit l'école dans sa globalité, les différents et nombreux clubs, la cour très grande et très ronde, puis finalement Jim et Chara allèrent manger au self rejoindre les amis de Jim.

Chara les reconnut immédiatement. Ils avait pris une table du fond (comme d'habitude, glissa Jim)et ils firent de grands gestes lorsque les deux garçons arrivèrent dans la salle.

Un garçon, plus grand que Jim avec les cheveux plus clairs mais lui ressemblant vint les rejoindre en premier.

"Hé frérot, ce serait pas ton nouveau coloc dont tu nous a parlé par SMS ?

— Si, c'est lui. Je te présente Maxime, mon grand frère, indiqua Jim à Chara.

— Heu, salut, fit Chara, intimidé en s'asseyant.

— Salut, moi c'est Sora, dit un garçon plus petit et tout aussi mince aux boucles marron et aux yeux bleus. Je suis un gars qui aime beaucoup les gens. Au fait, glissa-t-il dans l'oreille de Chara, fais gaffe au plus petit, là-bas. On dirait pas, mais il est super fort, il faut pas l'embêter.

— Hé, c'est pas gentil ! remarqua le plus petit aux cheveux bruns tirant sur le noir et aux yeux extrêmement clairs. Je me nomme Liu, ajouta-t-il avec un sourire amical. Et je crois qu'on est dans la même classe cette année, on pourra mieux se connaitre.

Chara se sentit apaisé. Tout allait bien se passer avec eux, et ils discutèrent ensemble de tout et de rien. Personne ne posa aucune question gênante ou trop précise, ainsi l'enfant se rassura de lu-même. Toute la journée de cours se déroula tranquillement. Chara c'était présenté à la classe en cours de maths, et il constata d'abord qu'il avait manqué une semaine cours mais aussi que quasiment tous les gens de sa classe étaient des personnes amicale, ce qui le mit en confiance.

"Bonjour, je m'appelle Chara (insérez le nom de famille que vous voulez), j'ai douze ans et j'habite au patelin qui n'est pas loin. Je, j'aime bien les jeux vidéo, les mangas et j'espère que ça ira dans la classe"

Cependant, je n'ai pas dit "quasiment" pour rien. Seules deux personnes semblaient ne pas apprécier Chara après cette présentation : les deux garçons considérés comme les plus beaux de la cinquième : Luke et Yuto, deux jeunes garçons apparemment toujours fourrés ensemble. Cependant, Chara ne fit pas vraiment attention à eux. Il s'intéressa bien plus à la légende de l'école que Liu lui raconta : tous les dix ans, de nouveaux profs qui étaient surtout là en tant que remplaçants étaient considérés comme les pires profs par beaucoup de gens. Cette année précisément, le pire prof que la classe eut fut la professeure de technologie, qui possédait déjà un nom de famille imprononçable, mais le réel problème était qu'elle parlait toujours d'une voix monocorde, et de temps en temps elle avait une dynamique incroyable pour disputer les plus insupportables. Chara et Liu n'osèrent pas discuter de toute l'heure, de peur que cette prof lunatique ne se retourne contre eux.


Les semaine s'écoulaient les unes après les autres, et Chara se sentait vraiment heureux. Il avait intégré le club de relaxation avec Sora, mais lors de la première séance qu'il passa, il se rendit compte que Yuto et Luke faisaient également partie du club. Au bout de quelques minutes passées à ne rie, n faire, Yuto vint voir Chara.

"Hey Chara, j'ai un truc à te dire. Tu veux bien venir avec moi ?"

Le garçon hésita un peu, mais accepta finalement. Yuto l'entraina dans le couloir, à l'écart et le plaqua contre un mur sans crier gare.

"Je connais un des types que t'as agressé avant."

Chara prit un air aussi étonné qu'il pouvait, alors que son coeur commençait à s'emballer.

"Je vois pas de quoi tu parles.

— Me fais pas rire ! Sache que le leader de la bande, c'est mon grand frère, Jeff ! À cause de toi, il a été en prison, je te rappelle!"

Toute la beauté du visage de Yuto avait disparu, remplacée par l'expression tordue d'un jeune homme vengeur. Chara s'efforça de ne pas avoir l'air apeuré et se libéra rapidement.

"Ton frère a racketté ma soeur ! Tu trouves ça normal, peut-être ?

— C'est pour ça que tu l'as poignardé ?! rugit Yuto. Il a failli y rester, je te signale ! T'y étais pas allé de main morte ! Non mais j'te jure !

— Je ne pouvais me défendre qu'avec ça ! rétorqua Chara, serrant les poings. Qu'est-ce que tu crois ! Moi aussi, j'ai souffert à cause de lui !"

De noires pensées emplirent la tête du garçon. J'en ai assez, se disait-il. Je le hais, lui et son maudit frère. Je les hais, lui et sa maudite bande. Je les hais tous.

Yuto sembla se calmer un peu, ce qui étonna fortement Chara.

"Écoute, gamin. Pour l'instant, je vais te laisser tranquille, mais ça ne durera pas, crois-moi."

Chara retourna dans la salle de relaxation, où Sora l'attendait sur un fauteuil.

"Hey, ça va ? T'es un peu pâle.

— Je suis toujours pâle, dit Chara.

— Si tu le dis... Bon, on va rejoindre les autres ? Les cours vont bientôt commencer."

Ils se levèrent tous les deux. Chara n'avait pas vraiment pris la menace de Yuto au sérieux. Il se disait que le garçon n'oserait rien qui attirerait trop l'attention vers lui, et il n'y pensa plus.


Le vendredi 3 novembre.

Le premier cours de la journée était le cours de musique.

Chara se réveilla un peu en retard ce matin-là. Il arriva en cours avant le prof mais après tous les élèves. Quand il arriva dans la salle, tous écoutaient attentivement Yuto, qui parlait à voix basse.

Brusquement, l'une des élèves de retourna et vit Chara, essoufflé. Elle chuchota d'une voix froide.

"C'est toi qui a poignardé le grand frère de Yuto."


YOLO!!!!!!

J'avais eu un problème de sauvegarde, alors je reposte le second chapitre ici !

Bon, je vais être honnête : les chapitres trois et quatre ne vont vraiment pas être tous gentillets. Avant de continuer, je vous préviens sincèrement : la suite traite du harcèlement scolaire, et ça peut aller vraiment loin et être véritablement atroce. Vous devez vous sentir prêts si vous voulez lire la suite car Chara va prendre très cher, et pas que pour quelques jours croyez-moi.

Le prochain chapitre sortira sûrement dans la semaine, voire même demain, qui sait ?







1 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?