Un éliatrope à Equestria par

3 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Crossover / Aventure / Drame

6 Une leçon d'Histoire

Catégorie: G , 2021 mots
2 commentaire(s)

-Et voilà, s’exclama Rarity en terminant le chapeau de son ami l’éliatrope. Terminé, j’espère que Qilby l’appréciera.

Elle porta un regard sur l’ensemble vestimentaire qu’elle venait de compléter. Elle avait suivi les recommandations de Qilby pour les couleurs. Il souhaitait un pantalon marron avec un haut et un chapeau blanc. Mais ce qui perturbait vraiment la styliste, c’était la forme du couvre-chef. Elle avait beau avoir suivi les instructions de Qilby, elle ne comprenait ni pourquoi ce dernier voulait qu’il ait deux poches cousues sur chaque cotés du crâne, ni la présence d’une longue capuche dans le dos. Elle espérait qu’elle aurait très vite les réponses à ses questions. Elle sentit son ventre gargouiller et vérifia l’heure sur son horloge. Il était à peine midi, satisfaite de son travail, Rarity allait passer le pas de la porte pour aller déjeuner quand soudain :

-Rarity, cria Twilight en renversant son amie au passage. Tu ne devineras jamais qui vient nous rendre visite aujourd’hui. Et est-ce que les vêtement pour Qilby sont terminés ?

-Je sais que Qilby vient, répondit Rarity en se relevant. Mais à en juger par ton air joyeux, je sens qu’il y a autre chose…

-La princesse Celestia a invité les plus grands dirigeants de tous les peuples à venir à Poneyville. Le château est prêt à tous les accueillir… Il ne manque que notre invité d’honneur.


Rarity n’eût pas le temps d’assimiler l’information que Fluttershy entra dans l’atelier suivie de près par Qilby.

-Bonjour tout le monde, salua Qilby. J’espère que je ne dérange pas…

-Pas du tout très cher, s’exclama la couturière. Vous tombez même à point nommé. Je viens de finir votre tenue. J’espère qu’elle vous plaira.

Elle indiqua son plan de travail à l’éliatrope qui prit les fruits du travail de Rarity.

-Ils sont parfaits, félicita Qilby. Exactement ce que je souhaitais, merci infiniment.

-Ce n’est absolument rien, mais je dois admettre que je suis assez curieuse pour votre bonnet… Il est assez étrange, je dois dire. Comme si…

-Bon Rarity, on doit aller au château pour vérifier que tout est parfait, s’enquit Twilight. Rejoignez nous quand vous serez prêts.

Sur ces mots, Twilight et Fluttershy sortirent et prirent le chemin du château de l’Amitié.


-Y’ a-t-il un endroit où je pourrais me changer ? Demanda Qilby.

-Par ici, indiqua Rarity en désignant un rideau.

Qilby prit délicatement ses nouveaux vêtements et s’engouffra dans la cabine d’essayage.

-Pour revenir sur votre chapeau, commença Rarity. Pourquoi avez-vous décidé qu’il soit ainsi ? Je n’ai rien contre les extravagances artistiques, mais il est tout de même assez spécial…

-C’est un sujet assez délicat pour mon peuple. Il y a plusieurs raisons pour qu'il soit ainsi, mais disons que cela fait partie de notre culture.

Rarity était sûre qu’il y avait autre chose. Son coté investigatrice de la mode commençait à se manifester au fur et à mesure de la conversation. Qilby sortit quelques instants plus tard portant ses nouveaux vêtements. Rarity vit pour la première fois la véritable beauté de Qilby.

-Ils sont parfait, félicita Qilby. Je ne vous remercierais jamais assez, Rarity.

-Cessons le vouvoiement, proposa Rarity. Je suis plus habituée à ce qu’on me tutoie…

-Dans ce cas, le sentiment est réciproque. Et je suggère que l’on aille chez Twilight. Apparemment je suis attendu.

« Tu n’imagines pas à quel point. Et j’espère savoir ce qui se cache sous ton bonnet très bientôt. » pensa Rarity en conduisant Qilby jusqu’au château de Twilight.


***


Deux heures plus tard, les plus grandes statures de toutes les nations connues étaient réunies dans la salle du bal du château : Twilight, ses amies, Starlight, Qilby, le prince Rutherford du Yakyakistan, le seigneur des dragons Ambre, Thorax le chef des changelins, Novo la reine des hippogriffes, papy Gruff de Griffonroche, les princesses de Canterlot, Cadence, Shining Armor et Fleury Heart. Tous étaient en train de discuter (sauf Gruff qui évitait tout le monde) pour deviner les raisons pour lesquelles ils avaient été invités.


Twilight prit la liberté de disposer des chaises de manière à créer un cercle autour d’elle afin que tous puissent l’entendre.

-Bonjour à tous, commença Twilight. Je suis ravie de voir que vous ayez répondu à notre invitation.

-Yak être content d’être avec amis poneys, s’exclama Rutherford.

-Ouais ouais, lâcha Gruff. C’est toujours mieux que d'être chez moi.

-Peut-on savoir pourquoi ? Demanda Novo.

-Nous sommes réunis pour souhaiter la bienvenue à un individu très particulier, répondit Twilight en invitant Qilby à se lever et lui cédant sa place. Je vous présente Qilby l’éliatrope.


Qilby prit place au centre du cercle et regarda tour à tour les invités qui le regardaient.

-Bonjour à tous. C’est un immense honneur pour moi de rencontrer les plus hautes statures de ce monde. Mais avant que vous ne me posiez vos questions, je souhaiterais vous parler de mon peuple et de notre histoire…

-Tant qu’elle n’est pas trop longue, rumina Gruff.

-Taisez vous Gruff, souligna Ambre. Mais même si ça me fait mal de l'admettre, je l'espère autant que le grincheux.

-Excusez les Qilby, tenta Thorax. Nous sommes impatients de connaître votre histoire.

-Soyez tous rassurés, s'exprima l'éliatrope. Vous ne verrez pas le temps passer.


Qilby tendit sa main valide et créa une petite boule de Wakfu. Il la laissa s’élever jusqu’au plafond pour après englober toute l’assemblée, telle un bouclier magique. Tout le monde fût impressionné par le prodige de l’éliatrope.

-Peuples d’Equestria, oyez l’histoire des éliatropes. Écoutez comment nous perdîmes notre monde natal et comment je découvris le vôtre. Là-haut, par delà le ciel, il existe d’autres terres, d’autres étoiles. Leur nombre est infini comme le sont les grains de sables dans le désert.

Durant sa description, le dôme commença à montrer des images d’Equestria, puis de son système solaire, puis de sa galaxie. Tout le monde était plus qu’impressionné, même Gruff avait cessé de faire la gueule et regardait avec émerveillement le spectacle de Qilby.


-A tout cela, nous donnâmes un nom : le Krosmoz, poursuivi Qilby satisfait d'avoir toute l'attention de son auditoire. Où commence le Krosmoz ? A-t-il une fin ? Nul ne le sais… Et il reste encore tant à découvrir. Et mon monde… Si seulement vous pouviez l’imaginer… Les aurores boréales teintées de Wakfu, le parfum des océans fleuries et les chants des dragons.

De nouveau, le dôme montra une petite planète similaire à Equestria. Il montra également les paysages que Qilby venait de leur décrire.

-C’est magnifique, s’exclama Novo les larmes aux yeux.

-Yak être d’accord avec Hippogriffe, murmura Rutterford

-Bon je reconnais que c’est beau, avoua Gruff.

-Je ne savais pas que les océans avaient des fleurs, commenta Pinkie pie. Et je demande quelle peut être leur odeur.

-Plus tard les questions Pinkie, réprimanda Applejack. J'arrive pas à me concentrer sur l'histoire.


-Nous vivions en symbiose avec les dragon, poursuivi Qilby. Cette union était telle qu’elle se produisait parfois, dès la naissance. Notre peuple était guidé par le Conseil des Six, les premiers éliatropes à être venus au monde. Ou plutôt des Douze si on compte leur frères dragons.

Le dôme montra une union dragon-éliatrope dans un œuf avant de présenter le Conseil des Douze.


Chibi l’éliatrope et son frère dragon Grougaloragran étaient les plus ingénieux d’entre nous. Ensemble ils créèrent toute sorte d’inventions, comme l’éliacube. Mina et Phaeris possédaient la sagesse, ils calmaient toutes les disputes qui pouvaient opposer leurs frères. Glip et Baltazar avaient pour mission, l’enseignement. Ils apportaient le savoir à nos enfants. O ma déesse, quel plaisir de voir Nora et Efrim batifoler joyeusement dans les champs de fleurs. Comment oublier Yugo et Adamai ? Les deux éternels aventuriers, gardiens et protecteurs de notre peuple. Et quel honneur pour ma sœur Shinonomé et moi-même d’être les médecins d’un peuple aussi brillant.

Le cœur de Fluttershy devint plus léger lorsqu’elle comprit que Shinonomé était la sœur de Qilby. Mais elle ignorait toujours pourquoi elle s’était fait peur ce jour-là à l’hôpital.


-Un jour, poursuivi Qilby. Une autre civilisation nous attaqua. Ils convoitaient notre science magique, leur nom : les Méchasmes. Aucune négociation n’était possible, ils n’avaient qu’un but : la destruction.

Cette fois le dôme montra une flotte constituée de plusieurs dizaines de vaisseaux spatiaux rouges qui fondaient sur la petite planète bleue. Ces derniers ravagèrent la planète par rayons d’énergies violets. Tout le monde dans la pièce regardait impuissants les éliatropes et leur planète sombrer dans la destruction.

-Notre monde était menacé de disparition, nous luttions pour notre survie. En dernier recours, nous usâmes de la puissance de l’éliacube et de tout notre savoir faire pour concevoir un immense vaisseau-arche : le Zinit.

Tout le monde poussa un soupir de soulagement en admirant le décollage du Zinit vers le ciel avant de se perdre dans les confins du Krosmoz.


-Nous fîmes un bond dans l’inconnu, reprit l’éliatrope. Une odyssée désespérée à la recherche d’une nouvelle terre d’accueil. Notre errance dans le Krosmoz dura des années. Nous prenions dans des planètes vide le Wakfu nécessaire pour recharger l’éliacube, bondissant de monde en monde… Jusqu’à ce jour béni où nous finîmes par trouver cette nouvelle planète : le Monde des Douze.

Comme toujours, les images magiques suivaient avec minutie le récit de Qilby, le voyage des éliatropes, la reconstruction de leur civilisation, tout.


-Ce monde regorgeait de vie, le Wakfu en imprégnait chaque parcelle et en dix ans à peine, notre peuple put se reconstruire. Ce fût le début d'une nouvelle ère de joie et de paix pour notre peuple. Mais à nouveau, le destin s’acharna sur nous: l’un des méchasmes, connu sous le nom d'Orgonax, retrouva notre piste et la guerre reprit. Le méchasme fit de terribles ravages, il semblait indestructible. Beaucoup d’entre nous périrent durant cette attaque, dont ma sœur, Shinonomé. Dans un ultime geste de solidarité, tous les parents éliatropes sacrifièrent jusqu’à leur dernière goutte de Wakfu pour placer les enfants en sécurité dans une autre dimension. Balthazar et moi devions les accompagner pour veiller sur eux. Mais durant le transfert, j’ai été séparé du reste de la colonie et au lieu d’atterrir à destination, je suis tombé dans un lieu où absolument tout était blanc. Pas un brin d’herbe, pas un souffle de vent, juste du blanc à perte de vue. Ce n’est que lorsque que j’ai manipulé le peu de wakfu qu'il me restait que j’ai pu sortir de cet enfer.

Les dernières images du dômes furent les plus tristes. Tout le monde assista à la mort de tous ces innocents et à l’enfermement de Qilby.


-Voilà comment je suis parvenu à trouver refuge sur vos terres, conclut Qilby alors que son sort se dissipait. Et je tiens à remercier les habitants de ce petit hameau pour son hospitalité et ses soins.


Note de l'auteur: encore vraiment désolé pour l'attente. Je tiendrais mieux mon programme "une semaine= un chapitre" à l'avenir. Dîtes moi en commentaire ce que vous en pensez.



2 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?