I live, I die, I live again par

4 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Action / Amitié
Sur les Wastelands, planent des murmures. On dit que les trois Leaders viennent de mourir sur la Fury Road, même Immortan Joe que la Citadelle tenait pour un dieu. Il se chuchote que sa dépouille a été livrée aux portes par son Imperator Furiosa dont le nom a été scandé sous le signe du V8. Des rumeurs. Mais les restes de la bataille gisent en témoins fumants dans le canyon. Un capharnaüm de mécaniques où repose la longue silhouette du Porte-guerre de la Citadelle comme une bête noire éventrée. m.a.j. le: 16 févr. 2020 19:11 Publiée le: 16 févr. 2020 19:11

1 Le cuivre du Porte-guerre

Volta appartient à une tribu marginale du peuple des Buzzards, des pillards installés dans des colonies souterraines, à l'Est de la route reliant la Citadelle à Pétroville. Au milieu des décombres mécaniques échoués dans le défilé des Rockriders, elle est à la recherche de cuivre. Dans cette désolation, aucune pièce détachée ne restera bien longtemps abandonnée.

2190 mots, Catégorie: T


2 Aux Portes du Valhalla

Le bruit, encore. Long. Interminable. Un crissement. Le raclement de la carlingue contre la falaise, encore et encore. Infini, peut-être. Le feu s’est éteint, remplacé par la poussière. La poussière partout. La tôle partout. Les rochers partout. L’obscurité. Et cette douleur, comme aucune autre passée. Où sont les Portes ? Y a-t-il seulement des Portes, à la fin ? Non. Que le bourdonnement. Que la douleur. Et le crissement, encore, encore, encore.

1642 mots, Catégorie: T

3 Une noix difficile à briser

Le jour s'efface sur le défilé et Volta entasse son butin dans une grotte, pour la nuit. Elle allume ses ampoules. Contre la paroi, repose le large sac de toile rude où elle a stocké tout le cuivre débité du Porte-guerre. Et à côté, elle a jeté le War Boy.

1950 mots, Catégorie: T

4 Le kimbersnake

Avec les radiations, les vipères mortelles sont descendues plus au Sud. Depuis longtemps, longtemps. Elles n’ont cessé de grossir, elles aiment le désert. Et elles ne mangent plus seulement les rares oiseaux. Plus seulement les lézards. Un homme leur va pour plusieurs semaines. Quatre mètres de long. Des muscles en anneaux qui peuvent soulever une dépanneuse Mack-R, Nux l’a déjà vu. Elles chassent à l’affut. Intelligentes, dangereuses. Leur queue est un leurre. Toujours. Elle danse, elle danse.

1810 mots, Catégorie: T

5 Sous la révolte des vents

Dans le désert, les distances ne sont jamais ce qu’elles semblent être. Ce qui parait à portée s’éloigne, s’éloigne quand on l’approche, et les longueurs ne se comptent qu’en temps. Ils ont gagné la piste – enfin – après qu’elle se soit dérobée maintes fois, et Volta a perçu la déception de Nux quand il a compris que ce n’était pas celle de la Citadelle.

2040 mots, Catégorie: T

6 Babushka triple-octane

Nux aussi a entendu le bruit. Des pas, c’est sûr. Avec un claquement de plus. Réguliers maintenant. Toc tac tac. Toc tac tac. Trois jambes ? Il n’a encore jamais vu ça mais ça se peut. Il a croisé des gens avec un œil de plus. Des mômes avec les poumons dehors. Plus rien, au fond, ne l’étonnera. Devant la brouette, Volta se dresse et lui barre la vue. Elle est tendue mais elle respire calme, calme. Elle sait. Elle sait ce qui vient.

1675 mots, Catégorie: T

7 Up

Chapitre final

La Route, la Fury Road. Celle qu’empruntent les convois chargés de Guzzolene, d’Aquacola, de balles et de toutes les Productions. Celle que les Buzzards ont si souvent attaquée. Dans le rétroviseur, très loin, les colonnes de fumée de Pétroville s’élèvent jusqu’à se dissiper sur le bleu du ciel immense. Et au-devant des pneus de l'Ural, se dessine la Citadelle, ses trois tours minérales coiffées du vert de leurs « jardins ».

1919 mots, Catégorie: T