Zenitia, ou l'île de la consécration (Arc 1) par

9 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Crossover / Action / Aventure

5 Les vrais amis

Catégorie: K+ , 2898 mots
2 commentaire(s)

Les vrais amis


Précédemment : Mike, Sacha et Elizabeth se dirigent vers le casino détenu par Xénos et où il réside, avec la solide envie de récupérer le Joliflor shiny et l’ami d’Elizabeth, Cassandra. Ils entrent par derrière dans les cuisines, vont dans les conduits d’aérations, et trouvent finalement l’endroit de détenus !


-Mike ! s’écria Elizabeth au dernier moment.


Les Funécires fondaient sur eux en tournant autour du groupe tels des fantômes sinistres et violets.


-Ouais ! répondit le jeune dresseur. Panchiot, attaque hurlement !!!

-Musteboué, je te choisis ! enchaina Satoshi. Pistolet à 0 !!!


Soudain, une alarme se fit alors entendre au-dehors. Tous les Funécire avaient été battus, et ils étaient dans le noir complet, jusqu’à ce que Ouisticram revienne les éclairer. Ils étaient en état de grande panique, mais la moitié du plan était passé. Ils étaient arrivés à destination, avec Jolifleur et Cassandra qu’ils étaient en train de récupérer. Tout finirait bien s’ils remontaient rapidement dans le conduit d’aération !


-Allez Ellie… murmura Mike en tapotant frénétiquement sa cuisse. Vipélierre, fais-la monter, elle et Jolifleur !


La porte s’ouvrit alors brusquement sur plusieurs gardes.


-Elizabeth ! s’écria immédiatement l’un d’eux. Tu es venu finalement, hein ? Parfait ! Appelez Burn et Aqua ! Et éteignez cette foutue alarme !

-Ouisticram… ! commença à crier Sacha.

-Hop Hop, gamin à la casquette, calme-toi ! coupa l’homme d’un ton net. J’ai dans ma main un interrupteur. Je n’ai qu’à cliquer pour tuer le Jolifleur ici présent.

-Quoi ? s’exclama Mickael. Mais c’est horrible ! Qu’est-ce qui vous motive à faire ça ?

-Tous ce que nous voulons, c’est ces deux filles, rétorqua le garde. Alors Elizabeth, c’est bien simple… Je compte jusqu’à trois… !

-Calme-toi le bouledogue !


Le garde se retourna avec la sérieuse intention d’en découdre jusqu’à ce qu’il voie Aqua venir vers lui : Une femme aux cheveux ondulés bleu et courts, avec une robe de la même couleur et un décolleté qui nous montrait l’absence de soutien-gorge pour soutenir sa forte poitrine. Sa robe était aussi coupée sur les côtés, peut-être pour montrer qu’elle n’avait pas de bas non plus.


-Oh mademoiselle, murmura l’homme de main en courbant aussitôt l’échine. Toutes mes excuses.

-Alors Elizabeth, clama cette dernière en ignorant royalement le garde. Tu as ce que je t’ai demandé ?

-Oui.


Sous le regard abasourdi des deux garçons, Elizabeth vint vers elle et mit dans ses mains deux Pokéballs.


-Une pour chacun des garçons, explique-t-elle.

-Parfait.

-Comment ça ? s’étonna Satoshi, perdu.

-Cette jeune femme vous a volé, dit simplement Aqua. C’était le plan depuis le tout début. Nous savions que vous étiez cachés dans une maison close, la propriétaire est notre employée ! Et nous savons aussi que vous avez laissé un Pikachu là-bas, que nous avons déjà capturé. Et maintenant… !


Elle tapota deux fois le mur : Des barreaux sortirent alors des murs comme pour les remplacer et enfermèrent les deux garçons dans une cage à oiseau.


-Elizabeth, dis-nous que c’est pas vrai ! s’exclama Sacha en venant se coller aux barreaux. T’étais avec eux depuis le début !? Et c’est nos Pokémons que tu as volés ?!

-Oui, répondit-elle simplement.

-Ça fait quoi de suivre son instinct de puceau et de se faire avoir bêtement, hein ? s’enquit méchamment Aqua avant de s’esclaffer. Ah, vraiment, les hommes ne font que suivre leurs couilles ! Bon, eh bien vous allez rester là le temps qu’on s’occupe de vous. Pas besoin de vous attacher, vous n’arriverez pas à sortir…


Et elle ferma brutalement la porte en continuant de rire impitoyablement. Les deux jeunes garçons venaient de prendre une baffe monumentale. Tout n’était qu’une vaste blague ? Si oui, la chute était des plus sinistres… ! Sacha s’était fait volé deux de ses Pokémons et Mike un seul. Elizabeth faisait partie de leur organisation. Et cette file, Cassandra que les gardes avaient amenés faisaient sûrement aussi partie du plan ! Leurs cœurs bouillaient et ils pensaient déjà à la vengeance.


-Cette sale petite… Raah, je sais pas pourquoi je me retiens !!!

-Il va falloir trouver un moyen de sortir pendant qu’on a les idées claires avant de s’énerver ! conseilla Mickaël. Qui est-ce qu’elle t’a volé sans compter Pikachu ?

-Baguigane.

-Ok. Moi c’est Racaillou. Mais j’ai encore ma botte secrète. Mets-toi derrière-moi… Ok. Tropius, go !


Tropius !?! Pour une botte secrète, c’était une botte secrète !!! Ce Pokémon faisait la taille de tout le bâtiment au moins ! C’était donc ce Pokémon qu’il n’avait pas voulu montrer quelques heures plus tôt !?


En sortant, Tropius grossit à vitesse exponentielle et brisa leurs cages d’acier comme on écrabouille une feuille. Il poussa un cri démesuré en perçant le plafond et continua de grandir et de s’élargir, jusqu’à ce qu’il pousse les deux dresseurs contre les barreaux qui se tordirent, avant de s’élargir suffisamment pour que les deux acolytes passent de l’autre côté non sans s’y accrocher. Etant côté rue, Tropius perdit momentanément l’équilibre et tomba de tout son poids sur la route à côté. Sacha et Mike se rattrapèrent in extremis à un pan de mur du bâtiment en face de celui de Xenos, tandis que Tropius détruisaient s’affalaient sur les voitures qu’ils venaient d’écraser.

Il se releva dans un fracas épouvantable et déracina plusieurs lampadaires avant de plonger malencontreusement de tête dans l’immeuble d’en face. Il la leva et traça un trou vertical de trois mètres dans l’infrastructure toute neuve pour enfin pouvoir lever la tête. Cependant, le Pokémon n’était pas calmé et commença à battre des ailes en provoquant des bourrasques de vents violentes. Les voitures encore debout se mirent à reculer légèrement. Les cris des passants contaminaient les autres rues en s’ajoutant aux alarmes de voitures.


-Tropius ! Tropi !!! C’est moi ! Regarde en bas tête de linotte !!!


Le Pokémon s’exécuta et poussa un cri rassuré en le voyant. Il l’attrapa de sa gigantesque bouche par le col et réussit à attraper Sacha par la maladresse qui semblait le caractérisait. Il les jeta ensuite en l’air et les laissa atterrir sur sa tête.


-Merci mon petit bonhomme, sourit Mickaël en lui tapotant la tête. Allez, calme, calme…


Des centaines de personnes essayaient de sortir du casino en même temps en se bousculant au possible pour sauver sa vie. Burn et Aqua ouvrirent la cellule détruite et faillirent tomber dans le vide avant de plonger leurs regards sur la rue dévastée. Burn portait une robe du même acabit attractif que sa collègue, sauf que celui-ci était rouge et brillant de paillettes.


-Rendez-nous nos Pokémons !!! ordonna Sacha d’une voix tonitruante.

-Jamais ! rétorqua Burn d’un air hargneux en s’échappant.

-Tropi, détruis ce bâtiment !!! cria alors Mike.


C’est tout ce qu’attendait ce dernier. De deux ou trois battements d’ailes larges et puissant, il plana au-dessus des restes du bâtiments et retomba dessus comme un animal qui plonge allègrement dans l’eau. Il y en avait au moins un qui s’amusait ! Derrière eux, les policiers étaient par contre des plus sérieux et préparaient la contre-attaque !


-Je m’occupe d’eux ! informa Sacha en prenant les devants. Etourmi, Arcko ! Déconcentrez les policiers !


Les deux Pokémons sortis de leur Pokéballs, et ce fut vite fait. Ni une ni deux, Arcko bondit sur le dos du volatile et ils plongèrent vers les policiers à toute vitesse en les obligeant à se baisser. Arcko descendit entre temps et commença à assommer les policiers, tandis qu’Etourmi se mettaient à leur picorer la tête. Ils seraient tranquilles de ce côté… Au moins pour quelques secondes. De son côté, Mike cherchait des visages familiers parmi les décombres en dessous d’eux… Il les vit alors sortirent du bâtiment du plafond sur le bâtiment juste à côté. Sans hésiter, Mike bondit sur le toit et se réceptionna dans une roulade. Se trouvait devant lui Burn, Aqua, Ellie, Cassie et Joliflor endormies, ainsi que quelques autres gardes.


-Où est Xenos ? gronda Mike.

-Pas ici, manifestement ! répliqua Burn. Pas besoin, vu qu’il était sûr que le plan marcherait !


Pour la troisième fois de la journée, les sirènes de police se firent entendre en masse. Dans le même temps, Sacha venait à ses côtés. Soudain, le bruit d’un hélicoptère se fit entendre au-dessus d’eux :


-Ils veulent fuir ! s’insurgea notre héros enlevant la tête vers la noirceur du ciel dans lequel l’hélicoptère détonait à peine. Il en est hors de question !!! Mustéboué, Griknot, sortez !!!

-A vous, Vipélierre, Vortente !!!

-Mais combien ont-ils de Pokémons !? pesta Burn


Cela n’empêcha pas l’hélicoptère de se poser et tout le monde y entra sauf Aqua et Burn. Les lianes de Vipélierre vinrent alors en-tenailler l’hélicoptère. Ainsi ce dernier ne pourrait partir. Mais il semblait qu’il ne pourraient manifestement pas partir sans les deux protagonistes principales qui s’exclamèrent :


-Vous voulez vous battre, hein ?


Burn sortit alors les Pokémons Volcaropod et Flamoutant, chacun de type feu, alors qu’Aqua sortaient les Pokémons de type Eau Lamantine et Tentacruel. Les deux dresseurs se regardèrent d’un air entendu : Dans ce combat, l’expérience parlerait ! Sacha allait s’occuper de Burn avec Musteboué et Griknot, laissant à Mike l’autre adversaire.


-Musteboué, pistolet à 0 !!! Griknot, Mâchouille sur Flamoutan !


Et le combat commença. Volcaropod, qui était trop lent pour esquiver, pris l’attaque de plein fouet. Il utilisa ensuite l’attaque flammèche sur Musteboué qui fut inefficace et ce dernier revint avec l’attaque Vibraqua. Cette fois, son ennemi essaya d’esquiver mais la bulle d’eau la suivit et l’engloutit en elle. Puis, l’eau se déchaîna et Volcaropod sembla comme piégé dans une meurtrière machine à laver. A la fin de l’attaque, Volcaropod était K.O.

De l’autre côté, Sacha n’avait nul besoin de donner des ordres au turbulent Griknot qui donnait bien du fil à retordre à Flamoutan. L’expérience parlait, et la hargne aussi. A force d’esquive et de morsure, le combat se finit là aussi plutôt aisément.


Lorsque Sacha tourna le regard vers sa droite, il vit que Mike avait gagné lui aussi : Vortente recrachaient tout juste Tentacruel et que Vipélierre se tenait fièrement sur un Lamantine K.O. Cependant, le Pokémon avait dû pour cela lâcher l’hélicoptère qu’il tenait de ses lianes au préalable ! Les pales de ce dernier recommencèrent à tourner et les femmes coururent vers lui en abandonnant leurs Pokémons.


-SACHA !

-OUAIS !


Gonflés à bloc, les deux dresseurs prirent leur meilleure accélération et foncèrent vers les fuyardes. Leurs hauts escarpins permirent à Mike de les rattraper et il plaqua aisément Burn à terre. Aqua par contre était déjà dans la machine volante qui s’éloignaient d’eux, mais ce n’était pas un motif d’abandon pour Sacha. Sans réfléchir, il attrapa d’une main les barres en dessous de la cabine de vol, et fit rentrer Musteboué et Griknot de l’autre.


-Sacha !!! beugla Mickaël. Attends !!! Merde… !

-T’inquiète, !!! hurla l’intéressé. Je m’occupe d’elle et je ramène nos Pokémons !!!


Il mit les Pokémons dans sa poche et attrapa la barre à deux mains, alors que Aqua se mettait au bord. Elle lui cria quelque chose qu’il n’entendit pas tant le vacarme des pales de l’hélicoptère agressaient son ouïe. La femme commença donc à écraser ses talons sur les doigts de Sacha, ignorant son visage tordu par la douleur. Miraculeusement, il réussit à lui attrapa l’un de ses talons.


-Aaargh !!! Pervers !!! Lâche-moi !!!


Au contraire, il la tira brusquement vers elle et elle perdit l’équilibre en chutant à travers la porte ouverte de l’hélicoptère. Sacha la tenait toujours par son talon, ce qu’il faisait qu’elle se suspendait au vide mais plus pour longtemps : Il avait l’impression que ses doigts allaient le quitter, et ce fit finalement l’inverse. Le talon d’Aqua resta dans sa main tandis que cette dernière tombait dans le vide, les yeux écarquillés vers lui.

-Non !!! cria Satoshi


Ils étaient au-dessus du fleuve et on pouvait voir plusieurs véhicules à sirènes sur le pont. Au pire, elle tomberait dans l’eau. C’est à ce moment que Sacha vit Tropius arriva tel un dinosaure volant et réceptionner la femme. Ses grandes et larges ailes battaient le ciel en provoquant de grandes bourrasques qui faisaient vibrer l’hélico.


-Mike !

-Hey Sacha ! T’as vraiment cru que j’allais te laisser tomber !


A côté de lui, Etourmi voler en portant Arcko sur son dos. Il sourit à son ami, le pouce levé : Il avait au moins quelqu’un sur qui compter… Prestement, il posa un pied sur la barre et se hissa dans la cabine de vol sous les yeux effarés des occupants. L’un des gardes réagit au quart de tour et lui donna un violent coup de pied dans le ventre qui aurait fait tomber Sacha s’il ne se tenait pas aux rebords. Au lieu de ça son ventre se tordit, puis il reçut un coup au visage et un autre.


-Ouist-Ouisticram ! Flammèche !!!


Son ami sortit de sa Pokéball et une grosse flamme s’empara de son corps avant qu’il ne charge tous ceux qui s’attaquaient à son dresseur. Exténué, Sacha tomba à genou et tourna son regard vers la gauche, sur Elizabeth qui tenait son Pokémon shiny entre ses bras.


-Ellie… Je sais que ce n’est pas toi… tenta-t-il. S’il-te-plaît, rends-nous nos Pokémons… !


Elle le vit alors tendre la main vers lui dans un acte de paix et de confiance qui la toucha, mais elle croisa le regard du garde qui avait la télécommande mortelle. Ellie se rappelait de leur rencontre ce matin, dans le restaurant… Mais la jeune femme avait une vie en inadéquation avec lui. Alors elle se mordit les lèvres et repoussa du pied le jeune homme en glissant une excuse qu’il n’entendit même pas. Abasourdi et déçu, Sacha pensa tout de même à sortir sa Pokéball en pleine chute libre pour reprendre Salamèche et fut réceptionné par la tête de Tropius.


-Elle n’a pas voulu, soupira Sacha en se massant son ventre endolori, dit simplement Sacha. Putain, j’ai merdé…

-Non. C’est elle qui as merdé. Elle n’aurait jamais dû nous attaquer. Peut-être que nos Pokémons sont retournés à leurs, répliqua son ami en lançant un regard assassin vers l’hélicoptère. Nos Pokémons sont peut-être au niveau de base, mais en tout cas, ils vont comprendre ce que c’est de nous attaquer ! On va récupérer Racaillou, Pikachu et Baguigane ? Ok ?


Sacha acquiesça fermement. Hors de question, bien entendu, de les laisser s’échapper. Mais l’hélicoptère gagnait en vitesse, et ils virent à leur grande surprise qu’ils avaient dépassés Saint-Trompette pour voler au-dessus d’une forêt à toute allure, si bien qu’on croyait voir une mer verte. Soudain, une arme apparut à travers la porte de la cabine de vol ouverte : Un gatling !


-Oh merde !!! beugla Mike.


C’était le cas de le dire, et ce fut la seule chose qu’il purent jamais dire avant l’assaut. La rafale de balles gronda dans le ciel sur eux comme une pluie mortelle et dévastatrice. Tropius hurla de douleur et piqua vers le sol. Sacha rentra Arcko et Etourmi et s’accrocha tant bien que mal au Pokémon dantesque. Et dans un boucan et une douleur effroyable, ils percutèrent le sol en provoquant un mini-séisme. 


2 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?