Zenitia, ou l'île de la consécration (Arc 1) par

9 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Crossover / Action / Aventure

15 Le lieutenant Primus

Catégorie: G , 3169 mots
1 commentaire(s)

Le lieutenant Primus


Précédemment : Jenny est à l’hôpital, accompagnée de John et du mystérieux Noz. Après un petit flashback, on revient vers la mairie de Grupala. Elizabeth et Sacha attaquent Xenos, Cassandra s’occupe de Primus, et Mickaël se bat contre Abra. Dehors, leurs amis, les anciens prisonniers, empêchent la police d’entrer. De leurs camions sortent les Pokémons volés par Xenos. Mickael décide donc de défoncer une porte qu’il soupçonne d’être rempli de Pokémon et il n’a pas tort… ! Le combat avec Sacha s’intensifie toujours plus, Cassandra et Primus ont disparus de la salle des fêtes, et le maire va aller chercher de l’aie du côté de la Tem Rocket !


Tous les invités sortirent de la pièce en poussant des cris hystériques, en même temps que les Pokémons que Mickaël avait libérés. Lui aussi était parti chercher son Vipelierre. Elizabeth était parti chercher Cassandra. Sacha était donc seul dans la pièce, contre Xenos. Son Pikachu se battait contre les forces de l’ordre dehors, et son Mustebouée était dans une féroce bataille contre le Démolosse de Xenos.


-Tu es solide comme dresseur, admit Xenos, haletant. Je devrais peut-être y aller sérieusement avec toi… !

-Si tu veux, répliqua Sacha. Moi, je suis toujours à fond !


Xenos lança alors un objet bizarre dans les airs. Son Pokémon sauta en l’air et l’avala en une fraction de secondes. Un halo de lumière s’échappa alors de li, illumina son corps tout entier. Comme une évolution, mais en… pire ?! Dans le même temps, le Pokémon semblait se replier dans une boule de chaos noire et violette, qui se mit à grossir de plus en plus. Une bourrasque de vent s’éleva de cet démonstration de force qui fit s’écraser le lustre. Plus de lumière, si ce n’était la sombre et froide et violette qu’émettait la transformation. Toutes les tables de la salle des fêtes, volèrent, les apéritifs tombèrent. Et finalement, dans une petite explosion, le Démolosse ré-apparut… changé…


-Et voici mon méga-Démolosse !

-Un méga-Démolosse ?!


Ne vous y trompez pas, Sacha savait ce qu’était les méga-évolutions. Mais d’en voir une… De s’apercevoir de la puissance temporaire qui émanait du Pokémon adversaire. Le combat s’était déjà annoncé rude, là il était carrément impossible. Mais ce mot ne faisait pas partie de ses plans… !


-Mustebouée, Pistolet à O puissance maximum !!!

-Démolosse, lance-flamme ! répliqua nonchalamment Xenos, une main dans la poche.


Les deux attaques se heurtèrent avec force, mais l’un avait carrément plus de bagou que l’autre. Le Pistolet à O ressemblait à un jet d’arrosoir devant le pilier de feu dévastateur du Méga-Démolosse, qui illumina toute la pièce au passage. En même temps, Mustebouée n’était qu’une petite loutre orange et blanche, d’un peu plus de 60 centimètres. De l’impact des deux attaques ressortaient une fumée blanche qui s’échappaient en l’air, comme pour une locomotive. Lance-flamme submergea le pauvre Mustebouée dont les poils se hérissèrent. Mustebouée n’y arrivera pas tout seul… Qu’y avait-il avec lui ?


Pikachu, Baggiguane, Mustebouée, Ouisticram, Arcko et Etourmi. Tous à leur niveau primaire à cause de la loi qui régnait à Zenitia, sauf Pikachu qui semblait être immunisé. Cela rendait la stratégie d’autant plus difficile. Mais quand même… Xenos allait voir ce que ça fait de se battre contre un dresseur avec huit ans d’expérience dans les jambes ! Qu’importe la puissance de ses Pokémons ! Il essuya son front suintant de sueur et affina encore sa pensée quelques secondes :


-Etourmi, Baggiguane, go !!!

-Trois Pokémons en même temps contre un seul ?! réagit immédiatement Xenos avant de partir d’un grand rire. C’est ce qu’on appelle le désespoir !

-Non, c’est ce qu’on appelle le calcul, rétorqua Sacha en refixant sa casquette. Il a bien fallu que je l’apprenne à un moment ou à un autre… !

-Trois contre un, c’est inégal !

-Un méga-Démolosse contre un Mustebouée, un Baggiguane et un Etourmi ? Oui c’est inégal : Le méga-Démolosse est sûr de gagner !!!


Xenos ne trouva rien d’autre à répondre : Sacha avait raison, et il le savait. Son Démolosse n’avait même pas encore montré le quart de sa puissance… ! Tout ce qu’il essayait, c’était d’ébranler Sacha.


o0o


Quelques mètres plus loin, Robert descendait les escaliers qui menait au sous-sol autre à quatre, aussi vite que lui permettait son embonpoint. Une fois arrivé, il alluma la lumière et se plaça devant la Team Rocket.


-Mes amis, j’ai besoin de votre aide pour assurer ma sécurité !


Aucune réponse. Les trois semblaient complètement choqués. Qu’avait donc bien pu leur dire Xenos… ?


-Les policiers sont hors-services, et il n’y a pas d’issue de secours… Je vous paierais grassement !


Toujours pas de réponse. Ils n’étaient pas intéressés par l’argent de ce qu’il pouvait voir.


-Quelle bêtises étais-je en train de dire ? Vous aurez droit à tout ce que vous voulez, sans restriction !


Cette fois, ils relevèrent un peu la tête et se regardèrent entre eux.


-Tout ce que l’on veut ? répéta sombrement Jessie.

-Tout tout tout ! s’exclama le maire d’un ton impatient, non sans jeter de rapides coups d’œil nerveux derrière lui. Vous aurez tout, et bien plus !


Ils se sondèrent entre eux, quelques instants. Puis Jessie releva une nouvelle fois la tête et dit :


-Marché conclu. Mais d’abord, nous voulons des armes. Et des Pokémons efficaces.


Des armes ? Des Pokémons efficaces ? Pour les armes, il devait y en avoir à la caserne de police… Quant aux Pokémons… Il y en avait une myriade dans les rues et dans le bâtiment.


-Je vous donnerais les armes de mes gardes qui sont partis. Nous sortirons par la fenêtre, à m’arrière du bâtiment. Ensuite, on se chargera des Pokémons.


o0o


Mais que s’était-il donc passé pour Cassandra ? La jeune fille avait commencé son combat en même temps que Sacha, dans la salle des fêtes, contre le Nostenfer de Osselait combattait avec une rare intensité, tant et si bien que Primus e venait à reculer toujours plus vers le couloir. Cette dresseuse avait des Pokémons combatifs, bien dressés, s’était mis à penser Primus. Mais elle-même n’était pas en forme…


-Je n’ai pas le temps pour toi ! avait-elle dit. Je vais m’occuper de Xenos !


Ce qu’il fallait, c’est l’amener dans les salles pièges du premier étage… ! Primus montait les escaliers un par un à reculons, tout en ordonnant son Nostenfer d’attaquer.


-Nostenfer, Toxik !

-Osselait, Os-Boomerang !


Avant que Nostenfer ne puisse faire son attaque, l’os le frappa de plein fouet et l’envoya s’écraser contre un mur un premier étage. Il s’écrasa sur le sol, K.O. Cassandra avait gagné ! Euphorique, elle lança un sourire narquois à Primus et redescendit les marches aussi vite que possible : Mais s’il elle retournait là-bas, Xenos serait dépassé par le nombre de dresseurs… ! Il fallait qu’il la retienne !

Il claqua son bras en l’air comme un fouet. Ce dernier s’allongea alors jusqu’au bas des marches, et il attrapa la jeune fille au tibia. Elle eut à peine le temps de regarder sa jambe en poussant un cri d’exclamation : Avec une force surhumaine, Primus la ramena en arrière sans ménagement avec une vitesse démesuré. Son bras se rétracta, et il la balança derrière elle, juste à l’endroit de l’impact de son Nostenfer. Elle traversa le mur de la même manière qu’une pierre traverse la surface de l’eau.


-Osselait !!!


Primus tourna ensuite le regard vers le Pokémon qu’elle avait laissé sur place, bien contre son gré ! Osselait bondit à toute vitesse vers lui, mais il avait la parade… !


-Tu es de type Sol, n’est-ce-pas ? s’enquit mystérieusement Primus en rabattant son béret.


Il envoya ensuite un coup de talon dans la tête du Pokémon avec une violence inouïe. Le lieutenant de Xenos leva ensuite ses mains en l’air, et tout doucement, de l’eau vint s’agglomérer entre elles qui venaient des étages au-dessus. L’eau passaient à travers le parquet, le plafond, les murs, le couloir. Puis au moment où la boule d’eau fut assez massive, elle se propulsa vers Osselait en un jet d’eau surpuissant qui heurta le Pokémon pendant une vingtaine de secondes. A la fin de cette douche, le Pokémon était bien entendu K.O.


-Ça, c’était l’attaque « Appel d’eau ». Peu s’en remettent. Bon, je devrais quand même aller voir de quoi il en retourne avec la jeune fille… !


Primus fit craquer les jointures de ses doigts et remonta les escaliers, tout doucement. Lorsqu’il ouvrit la porte de la pièce en face de lui, il voyait encore le trou par lequel était passé Cassandra. Il ne prit même pas la peine de faire rentrer son Nostenfer dans sa Pokéball et s’engouffra dans la pièce.

C’était une espèce de petite salle de réception. Petite, car Primus savait que le maire avait une vision autrement plus grande du luxe, des salles de réceptions, et de toutes ces choses qui permettent de montrer aux gens que vous êtes infiniment plus riche qu’eux. Deux tables nappées sur les côtés, et une autre rectangulaire devant lui, là où elle avait atterri. Il le voyait car la table était remplie de mets, et que certains gisaient maintenant par terre. Cette garce devait forcément être cachée sous une table…

Soudain, il reçut un coup sur la joue qu’il le projeta contre le mur sur sa gauche, en reversant la table. Non sans pousser un soupir, il enleva sa tête du mur et se rendit compte que son front était ouvert. Derrière lui, la jeune fille était derrière un Riolu, mal en point mais toujours debout.


-Osselait, reviens ! s’empressa-t-elle de dire. Riolu, Mach Punch sur lui !


Un rictus barra le visage de Primus. Sans problème, il esquiva le Mach Punch du Riolu qui s’écrasa profondément dans le mur derrière, et sauta avec une force phénoménale vers Cassandra. Une main contre son cou, l’autre contre son bras qui plongeait dans sa poche : Il la fit se percuter contre le mur tellement fort qu’elle en perdit son bonnet. Sous cela, elle avait des cheveux crépus et noirs, coiffés en couettes rondes. Il voyait bien qu’elle ne tenait debout que grâce à sa poigne. Ses yeux faiblement ouverts sur lui montraient qu’elle avait compris : Primus n’était pas humain !


« Mais comment est-ce possible ? » se demandait Cassandra. Elle avait du mal à respirer à cause de l’emprise qu’il avait sur son cou. En arrière-plan elle voyait son Riolu se débattre pour sortir son poing du mur.


-Qu’est-ce que vous êtes exactement ? réussit-elle à demander. D’où vous viennent vos pouvoirs !?


Au moment où il ouvrit la bouche pour répondre, il n’eut plus les narines froncées. Cassandra prit donc les deux doigts de sa main gauche et les planta profondément et violemment dans son nez.


-Arhg !!!


La jeune fille voulut alors se dégager, mais il était encore trop proche ! Il n’avait toujours pas relâché l’emprise sur son cou. Elle décocha donc un bon coup de pied dans ses parties. Puis, Cassandra attrapa ses cheveux et l’envoya en arrière avant de lever sa Pokéball en l’air.


-Riolu, reviens !


Puis sans plus de cérémonie, elle partit au fond de la pièce et prit une petite porte : Elle menait cette fois dans une grande salle où on devait ranger l’administration. Il y avait des dizaines de rangés de vieux papiers dans lesquelles elle pourrait se cacher.


-Trop tard ma jolie fleur…


La voix eut le même effet sur elle qu’un screamer. Son sursaut de peur fut précédé d’une douleur dans les cheveux. Primus l’avait attrapé par les couettes et l’envoya valdinguer dans les documents d’administration. Elle roula sur elle-même pendant plusieurs mètres. Son corps entier lui faisait mal, elle se sentait à bout de forces. Comment contrer cet homme… ? Au moment même où elle se posait la question, elle vit sa silhouette au-dessus d’elle, prêt à s’abattre sur son corps fatigué… C’était la fin ! Il allait l’aplatir comme une crêpe !!!


-Drakkarmin, Charge !!!


Le cri, celui d’une jeune fille vraisemblablement, perça le silence de la pièce avec rage. Une seconde après, un grosse forme piquante passait au-dessus d’elle en chargeant Primus aussi facilement qu’une feuille se fait soulever par le vent. Quelques secondes plus tard, une grande explosion sur sa gauche lui fit comprendre que Primus et son agresseur s’étaient écrasés contre le mur. Le sol en trembla tant la charge était puissante. Puis, une silhouette qu’elle connaissait bien se baissa sur elle, le visage dans l’ombre à cause du contre-jour que formait la lumière au-dessus d’elle.


-Ellie…

-Allez, debout Cassie… !


La brune passa sa main gauche dans son cou, et attrapa son bras avec sa main droite pour l’aider.


-Petite cachottière… ! Tu ne m’avais pas dit que tu avais gardé ton Drakkarmin !


Elizabeth eut un sourire malicieux et tira la langue :


-Chacun ses petits secrets… ! Tu vas bien ? Et tes Pokémons ?

-Oui ça va... mentit-elle sans broncher. On ne sera pas trop de deux contre ce gars... !

-Oh ne t’inquiète pas, il doit être K.O. Aucun humain ne peut résister à l’attaque charge d’un Drakkarmin !


Et comme pour illustrer son faux propos, son Pokémon dragon vola soudain dans les airs au-dessus d’elle est alla se ramasser le sol derrière, comme un vulgaire sac de patates.


-Qu’est-ce que… !?

-Prépare toi ! l’interrompit Cassandra. L’ennemi, c’est le dresseur même, pas ses Pokémons !!!


oOo


Beladonis était au sixième étage du Q.G de police de Grupala. Il était en pleine réunion avec les effectifs de police travaillant à Saint-Trompette sur les accidents récemment survenus. La routine. Par la fenêtre au loin, à environ trois cents mètres, il pouvait voir la mairie, les journalistes, et les policiers. Puis des personnes bien habillés entre dans la mairie.


-Vous êtes avec nous M. Beladonis ? s’enquit la voix sifflante d’un officier.

-Bien sûr bien sûr ! mentit Beladonis en se retournant sur sa chaise. Continuez mon cher Laurent…


Et Laurent ne se fit pas prier pour continuer son monologue. C’est alors qu’un petit camion dérapa à l’intersection, cassa les barrières qu’avait mis les policiers au bout de la rue, et fonça sur le groupuscule de monde devant la mairie.


-Un attentat !!!

-Quoi ?!


Tous les officiers se regroupèrent derrière lui, l’œil aussi près que possible de la vitre, comme s’ils voulaient la traverser.


-Mon Dieu, mais que fait ce camion… Oh, il revient et… il se bloque devant la mairie !

-Il faut faire quelque chose ! décida Beladonis, content de mettre un terme à cette réunion ennuyante.

-Regardez encore ! Des Pokémons sortent en masse du camion !

-C’est tellement grave ? s’enquit un jeune officier.

-Disons que le niveau de panique équivaudra à une extinction des feux dans une grande ville et en pleine nuit, lui répondit Beladonis d’un ton parfaitement calme. Plus de lumière, plus de repères. Plus de repères, plus de loi. Plus de loi, place au chaos. C’est la même chose dans ce cas. Vous avez des Pokémon Ranger ici ?

-Il y a en a à Saint-Tropez, marmonna l’officier-chef, penaud.

-Ils mettront des heures à venir… ! soupira un autre

-On va devoir se débrouiller ! trancha Beladonis d'une voix ferme. Les effectifs sont aux nombres de combien ?

-Seulement 400 pour cette petite ville, M.Beladonis… Autant de Pokémons, deux camions de sapeur-pompiers, une vingtaine de voitures…

-Il va falloir répartir les tâches… Ecoutez-moi bien, il va falloir agir vite et bien ! N’oublions pas que Xenos est à la mairie ! Je veux une grosse unité avec moi, et on va les attaquer par surprise… ! J’ai déjà un plan… !



~~~



Un chapitre plus court d’environ 400 mots pour alléger un peu ;p

Je me suis dit que 3000 c’était beaucoup. Dites-moi si vous préférez cette taille, ou bien 3000 c’est bon, ou un peu moins que ça. 

Je ne sais pas quand-est ce que le prochain chapitre sortira (là je vais avoir mes exams). Je me remettrais à écrire après le 20 mai, donc je vous promets le chapitre 16 avant le 25/05/17.

En attendant, que de questions !

Où se trouve le Vipélierre de Mickaël ? Ou est Mickaël d'ailleurs ? Quelles sont les pouvoirs de Primus ? Que compte faire le maire avec ses nouveaux alliés que sont les agents de la Team Rocket ? Il y aura-t-il encore plus de protagonistes dans cette bataille ? Et qu'elle en sera le dénouement... ?

Je m'avance un peu, mais je pense qu'il me faudra encore une dizaine de chap' maximum pour finir ce premier et long arc (que je devrais bien nommer quand même...)

Merci à ceux qui me suivent de le faire (Je me dis qu'il y a des lecteurs silencieux, ça me pousse à continuer ;p) et à dans très longtemps pour la suite et fin de cet arc !


1 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?