TWD : Au-delà de tout par

16 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Romance / Horreur

65 La mauvaise gamine

Catégorie: T , 1784 mots
0 commentaire(s)

Se préparant à devoir inspecter chacune des chambres, Horner passa devant un meuble qui fut la victime d’une fouille rapide. D’un tiroir mal fermé, elle vit un truc mince et mou en dépasser. Curieuse de nature, elle se pencha et l’ouvrit. Apercevant un mètre à mesurer, elle sourit et le prit.

 

Brooke le rangeant dans son sac à dos : Ça va aller dans ma collection perso…

 

Une voix d’homme masculine dans son dos : Non mais, tu te prends pour qui?!

 

Elle sursauta et se figea de peur. Elle ne reconnaissait pas cette personne mais la colère qu’elle ressentait dans son timbre lui fila la frousse. Tournant lentement la tête sur la droite, elle se détendit en expirant bruyamment.

 

Brooke terminant de serrer sa découverte : Tu m’as foutu les j’tons Taylor. Elle se tourna vers lui en refermant son sac. T’es tout seul?

 

Taylor en fonçant sur elle : Pour l’instant…

 

Elle cessa son geste et recula prestement. Avant qu’elle ne réalise ce qui se passait, il lui prit son bien des mains.

 

Brooke le voyant l’ouvrir : Non mais!

 

Elle agrippa l’une des bretelles et tira. Il en fit autant de son côté.

 

Taylor d’un coup sec : Donne!

 

Brooke suivant le mouvement bien malgré elle : Non!! Refusant qu’il lui vole ses choses, elle força davantage.

 

Taylor : Espèce de voleuse! Il le lui arracha des mains et elle tituba vers l’arrière. Je sais pas comment tes parents t’élèvent ni ce qu’on t’enseigne dans ton groupe mais laisse-moi te dire une chose. Il ouvrit son sac. Ce que tu fais, c’est mal. Dissimuler des trucs comme ça aux autres, ça se fait juste pas.

 

Brooke rageuse : Rends-moi ce saleté de sac p’tit con!

 

Avant qu’elle ne puisse le lui reprendre, il repoussa sa main. Par contre, elle n’en resta pas là. Elle se mit à le taper. Il dut reculer la tête pour éviter d’être giflé. Voyant l’ouverture qu’il lui donnait ainsi, Brooke prit l’une des bretelles et tira le plus fort qu’elle le pouvait. Malgré ses efforts, il restait plus robuste qu’elle. Dans un geste rageur, le sac s’ouvrit à la volée. La fermeture Éclair sauta et tout le contenu se répandit sur le sol.

 

Brooke le repoussant : Regarde ce que tu as fait! Tu l’as bousillé!

 

Taylor en lui saisissant les poignets : Mais calme-toi! C’est de ta faute après tout! Tu n’avais qu’à me le donner quand je te l’ai demandé.

 

Brooke se débattant : Mais tu vas me lâcher à la fin?!

 

Taylor la ramenant à lui avec impatience : Non!! Quand elle fut à quelques centimètres de son visage. Tu vas m’expliquer de quel droit tu te permets de nous voler comme ça.

 

La jeune fille prit très peur d’être ainsi prise par lui et par sa façon acerbe de s’adresser à elle.

 

Brooke les larmes aux yeux : Tu me fais mal…

 

Taylor : Tu crois que ça va prendre avec moi?! Tes p’tites larmes de midinette?

 

●●●

 

Dans la salle la plus éloignée, Beth et Carl se mirent à rigoler assez fortement des vieux habits qu’ils découvrirent. Ils n’entendirent pas les premiers cris désespérés de leur amie.

 

Une voix lointaine coléreuse : Tu crois que ça va prendre avec moi?!

 

Beth perdant sa joie : T’as entendu ça?

 

Sortant leurs armes, ils sortirent rapidement.

 

●●●

 

L’arbalétrier fut au milieu des marches lorsqu’on l’appela. Se retournant, il vit Carol.

 

Daryl : Tu voulais pas voir Lori?

 

Carol une fois à sa hauteur : C’est fait.

 

Daryl : Je pensais que tu désirais rester plus longtemps avec elle.

 

Carol avec un petit doute dans la voix : C’est ta façon de me faire comprendre que tu ne veux pas que je sois avec toi?

 

Daryl : Non. Rien à voir. Reprenant son ascension. Tu peux venir, si tu veux.

 

Faisant le reste du chemin en silence, ils entendirent rapidement des cris.

 

Carol : Mais c’est quoi ça?

 

Daryl grognant presque en se dépêchant : C’est Brooke!!

 

●●●

 

En revenant rapidement sur leurs pas, Carl et Beth virent Brooke être jetée sur le sol sans ménagement par le p’tit salaud de l’autre groupe. Le même qui fut mis en garde pour son attention un peu trop prononcé pour la jeune rouquine…

 

La blonde retint le fils Grimes pour qu’il n’intervienne pas.

 

Beth chuchota : Tu ne veux pas être pris là-dedans.

 

Quand il remarqua le regard du traqueur, il cessa de se débattre. Néanmoins, il ne se détendit pas pour autant. Il constata que, même si elle gardait son calme, Beth était dans le même état que lui…

 

●●●

 

Suivant les cris, la femme et l’arbalétrier se retrouvèrent rapidement devant une scène horrible. Taylor retenait solidement une Brooke sans défense et terrifiée. Carol en fut choquée mais elle ne put esquisser un seul mouvement pour lui venir en aide. Daryl allait exploser…

 

Brooke éclata en sanglots : S’il te plait… Laisse-moi partir…

 

Mais le jeune homme tenait bien sa prise sur elle. Il ignorait complètement ses pleurs. Mais ce n’était pas le cas de tout le monde…

 

Une voix masculine et hargneuse dans leur dos : Tu l’as entendu?!

 

Le mec tourna la tête et vit Daryl fondre sur eux. Plus brutalement qu’il ne l’aurait voulu aux premiers abords, Taylor repoussa la rousse qui tentait toujours de se déprendre de lui. Par contre, quand les mains emportées libérèrent ses poignets meurtris, elle tituba rapidement vers l’arrière et elle s’étala.

 

Carol abasourdie : Ah! bon sang…

 

Au-delà de la scène se déroulant comme au ralenti devant elle, elle vit les deux autres aussi mortifiés qu’elle ne l’était… C’était trop tard maintenant…

 

Laissant tomber son arbalète sur sa droite, Dixon accéléra et leva le poing droit.

 

Les yeux agrandis, le jeune homme figea. Il ne put réagir face à l’inévitable. Il avait été prévenu. Il ne prit pas la situation au sérieux et il s’emporta contre la mauvaise rousse…

 

Sans ménagement, Daryl écrasa sa masse contre l’œil gauche de Taylor. Avant qu’il ne s’écroule, le chasseur s’en saisit par la chemise de la gauche et le tira vers lui.

 

Daryl menaçant : Tu as molesté la mauvaise gamine…

 

Sans plus d’émotion, le chasseur releva son poing et l’abattit de nouveau contre son visage. Il le refit une troisième fois. Son visage se couvrit rapidement de sang. Son nez doubla de volume tout comme son œil tuméfié qui se violaçait à un rythme croissant.

 

Taylor toussotant le sang qui lui emplissait la bouche : A… Arrête…

 

Ignorant ses supplications, Dixon lui remit un pain en le relâchant. Le gamin s’écroula. Par contre, l’homme n’en resta pas là. Il se pencha pour mieux lui démolir la gueule…

 

Carol : Mais arrête Daryl!! Elle se dépêcha auprès des deux autres. Allez chercher Rick! Ils ne bougèrent pas. Allez maintenant!!

 

Son ton autoritaire fut la décharge nécessaire et ils filèrent en rasant le mur, le plus loin possible de la baston. Celle-ci continua de plus bel. Une avalanche de coup tombait sur le visage de Taylor. Il ne bougeait plus… Mais cela ne fit pas cesser le carnage pour autant.

 

La femme aida la jeune fille à se relever et à reculer.

 

Brooke d’une petite voix digne d’une fillette : Il est en train de le tuer…

 

Carol : Il ne m’écoute pas…

 

Brooke cria : Tu vas le tuer!!

 

Reconnaissant sa voix, Daryl retint son prochain coup et le libéra de sa prise. Le jeune homme toussota et roula sur lui-même, loin du traqueur. Ce dernier respirait fortement et rapidement. L’adrénaline coulait à flots dans ses veines. Poings toujours fermés, muscles bandés, il regarda sa victime…

 

Brooke s’en approcha : Comment va-t-il?

 

Daryl, mâchoires crispées, d’un ton dur sans élever la voix : C’est pour lui que tu t’inquiètes?!

 

Une voix consternée qui s’approchait : Mais c’est quoi ce bordel?!

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?