TWD : Au-delà de tout par

16 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Romance / Horreur

35 Randall

Catégorie: T , 2989 mots
2 commentaire(s)

Daryl : Quoi ?! Comment ça Randall s’est libéré ?! Comment ce foutu con a fait ça ?

 

Brooke paniqua : Shane ne le gardait pas ?!

 

Daryl : C’est vrai ça !

 

Rick : Il a réussi à se libérer, à se glisser hors de la remise et à attaquer Shane par derrière.

 

Daryl : Merde ! Ce con ne serra pas dur à retrouver. Il boite. Facile à traquer.

 

Rick : Il est armé.

 

Daryl ironique : Génial ! De mieux en mieux…

 

Rick : Va avec Glenn dans les bois pour le retrouver. Je vais voir de mon côté avec Shane.

 

Daryl : Mm-hmm… Il regarda Brooke. Qu’elle ne reste pas seule un seul instant avec lui dans les parages. Il fixa Rick. S’il la touche avant d’être maîtrisé, il souhaiterait être déjà pendu à l’heure qu’il est. Shane arriva sur ces entrefaites.

 

Brooke abasourdie : Pendu ?!

 

Shane la fixant : Réveille Candy. On ne pouvait pas le garder éternellement.

 

Andrea : C’était une menace.

 

Shane coulant un regard vers le chasseur : C’est ton petit ami qui a tranché.

 

Il fit son petit effet. Dixon se braqua, près à lui démonter la tête. Brooke se figea.

 

Shane ne regardant qu’elle : Il a convaincu Rick que le mieux à faire c’était de l’éliminer. Bien sûr, ce ne fut pas ses mots exacts. Ce que sa petite bande aurait pu te faire, il avança vers elle, le rend complètement fou…

 

Elle recula et son dos rencontra Daryl. Il était plus loin, non ? Il avait dû se rapprocher d’elle, protecteur.

 

Daryl entre les dents : Fous le camp !

 

Walsh recula et le nargua.

 

Lori arriva : Je n’arrive pas à retrouver Carl…

 

Rick et Brooke : Quoi ?!

 

Sentant la main du traqueur sur son épaule, elle se libéra brusquement.

 

Brooke passant ses mains sur ses bras : Je vais t’aider à le retrouver…

 

Elles retournèrent avec Andrea à la maison où Carol attendait. Elle était, elle aussi, plus qu’inquiète pour le second gamin disparu.

 

Glenn débarquant : Maggie a trouvé trois lampes de poche.

 

Rick : OK. Garde en une, je prends l’autre et va donner celle qui reste à Lori. Carl à disparu.

 

Glenn blanchit : Merde…

 

Shane tapant trois fois dans ses mains : Bravo Rick ! Un autre gamin disparaît sous ton commandement ! Le tien cette fois.

 

Le jeune homme s’interposa et empêcha Grimes de le frapper. Toutefois, personne ne retint le chasseur. La douleur pour Sophia fut ravivée et il lui mit un crochet gauche. L’ancien flic tituba vers l’arrière et le traqueur fut repousser en arrière. Glenn tentait d’éviter une bataille inutile mais rien à faire. Les esprits étaient trop échauffés pour être refroidis…

 

Shane fonçant sur l’arbalétrier : Qu’est-ce que tu crois pauvre con ?! Que tu allais être celui qui la retrouverait pour la ramener à sa mère ? En te voyant agir en cinglé dans les bois, elle aurait tourné les talons pour s’enfuir ! Daryl fondit sur lui.

 

Rick le repoussant : Ça suffit ! Il pointa un doigt accusateur sur Walsh. Pas de ça !!

 

Shane reculant : Même ta précieuse, d’une voix sans équivoque, Boo ne supporte plus que tu la touches… Qu’est-ce que ça te fais, huh ? Coulant un regard libidineux vers la maison. Puisqu’elle semble les aimer d’expérience, narguant l’homme des bois d’un petit sourire, je devrais peut-être tenter ma chance avec elle…

 

Daryl repoussant Rick : Si tu la touches, t’es mort !!

 

Il lui sauta dessus et ils roulèrent l’un par-dessus l’autre et se battit comme des animaux.

 

Rick tentant de les séparer avec Glenn : Ça suffit !!

 

Maggie : C’est quoi qui se passe ?!

 

Glenn tirant sur la veste de Daryl sans succès : Je ne sais pas !

 

Maggie le voyant venir à eux : T-Dog !!

 

T-Dog arrivant à la course : Quoi ?! J’étais en train de chercher Carl avec Hershel de l’autre côté de la maison quand je vous ai entendu crier ! J’ai cru qu’on avait droit à une attaque de Geeks !

 

Rick ayant une bonne prise sur Shane : Aide Glenn !

 

Il le fit et les deux hommes furent enfin séparés. Dixon fut plus dur à maîtriser car sa hargne contre le mec et sa crainte pour la jeune rousse décuplaient ses capacités.

 

Maggie ramassant les lampes au sol : Vous pensez que c’est le moment pour ça ?!

 

Rick alors que Shane se libérait : Maintenant, vous m’écoutez ! Puisque les deux étaient plus calme, Daryl fut relâché. Où est Dale ?!

 

Maggie alors qu’ils se toisaient d’un regard meurtrier : Il cherche dans le champ où paissent les vaches.

 

Rick lui prenant une lampe : Bien. Pointant celles qu’elle tenait du menton. Va en donner une à Lori. Ensuite, avec T, vérifiez de ce côté. Il le montra du menton. Soyez prudent. Après leur départ. Glenn, va avec Daryl et fouillez les bois d’un côté. Il lui confia la dernière lampe. Je prends l’autre avec Shane.

 

Ils se séparèrent et coururent là où ils devaient se rendre.

 

●●●

 

Dans la maison, Andrea, Lori, Brooke et Carol la fouillèrent à grandeur. Aucune trace de l’enfant. Hershel surveillait le périmètre de son fusil au cas où Randall se pointerait. Maggie avait donné la lampe à Lori mais ça n’aida en rien. Beth était avec Patricia et Jimmy de leur côté.

 

Maggie était ensuite repartie avec T-Dog. Ils fouillèrent là où Rick leur avait demandé.

 

●●●

 

Dans les bois, Daryl et Glenn retrouvèrent Randall. Il était déjà mort. Pire. C’était un Walker. Le problème ? Ce fut qu’ils ne trouvèrent aucune plaie sur son corps causé par un Geek… Glenn le tua, sauvant du coup la mise du chasseur.

 

Daryl commençant à comprendre : Il a eu le cou brisé…

 

Glenn voyant un point positif à cette merde : Tu n’as plus à craindre qu’il ne fasse du mal à Brooke.

 

Daryl alors qu’ils revenaient à la maison au pas de course : Peut-être mais il n’est pas le seul qui m’inquiète…

 

Toutefois, le jeune homme n’avait pas tort. Les révélations sortant de la remise le tourmentaient. C’était horrible pour Dixon de vivre avec ça en lui. Randall et sa petite Boo… Sa mort ne les effacerait pas mais au moins, il n’était plus une menace pour elle.

 

Une de moins…

 

●●●

 

Lori sortant de la maison : Hershel ?! As-tu vu quelque chose ?

 

Hershel : Non. Je te l’aurais dit sinon.

 

Carol la rejoignant, essoufflée : Aucune trace de lui.

 

Andrea idem : Il n’est pas dans la maison.

 

Lori paniquée : Où il peut être ?! Elle regarda Brooke. As-tu une idée ?

 

Brooke : Pas vraiment. On ne s’est pas beaucoup vu ces derniers temps.

 

Hershel : Je n’aime pas savoir Beth aussi loin de la maison.

 

Andrea : Je vais la chercher. Brooke, reste ici. Avec Carol.

 

Brooke : Je crois pouvoir retrouver Carl.

 

Lori : En es-tu sûre ?!

 

Andrea : Je croyais que vous n’avez pas passé beaucoup de temps ensemble ?

 

Brooke : Récemment, non.

 

Andrea : Fais ce que tu as à faire. Mais sois prudente.

 

Lori : Il te faut une arme.

 

Brooke : J’en ai une. Le couteau que Shane m’avait donné. C’est Daryl qui l’a. Je sais où le trouver. C’est à sa tente. Vous n’avez qu’à me surveiller jusqu’à ce que j’y sois.

 

Hershel décidé : Je couvre tes arrières, petite.

 

Carol surprise : Je pensais que tu ne savais pas tirer.

 

Hershel chargeant son fusil tchu-chuk ! : Je n’aime pas les armes. C’est pas la même chose…

 

D’un hochement de la tête, Brooke lui signifia qu’elle lui faisait confiance. Puis, elle tourna les talons.

 

●●●

 

Daryl revint avec Glenn. Andrea s’éloigna rapidement de la maison mais dans la direction opposée de…

 

Daryl coursant vers Hershel : Qu’est-ce qui ce passe ?! Il regarda Brooke courir de l’autre côté.  Où est-ce qu’elle va ?! Et seule ?!?!

 

Carol : Elle va chercher Carl. Elle sait où le trouver.

 

Daryl la fixant : Elle n’a même pas d’arme putain de merde !!

 

Lori : Le couteau de Shane. Elle est partie le récupérer.

 

Regardant vers son bivouac, il la perdit de vue.

 

Daryl : Putain ! Il regarda Glenn. Préviens-les !

 

Carol : Hershel a couvert ses arrières.

 

Après un hochement de tête de remerciement pour le fermier, Daryl s’élança à la poursuite de la petite rouquine. Il avait peur. Peur de ce qui pourrait se passer si Shane et Brooke se retrouvaient seuls ensemble. Il était évident que c’était Walsh qui avait tordu le cou du prisonnier. Un autre mensonge de plus qu’il avait raconté… Qui plus est, le chasseur n’arrivait pas à s’enlever cette image de la tête. Celle de cet homme ayant peut-être des vues sur la jeune fille…

 

●●●

 

Dans un champ, Rick et Shane se retrouvèrent totalement seuls. Isolés des autres, ils arrêtèrent de marcher. Grimes était plus loin devant Walsh qui était dans son dos. La tête basse, le premier renifla et se retourna vers le second.

 

Rick le regardant : Il ne s’est pas libéré seul. Hmm ? C’était ça ton plan depuis le début ? Me tuer et lui faire porter le chapeau ?

 

Shane pointant son fusil de chasse sur la poitrine : Ça peut marcher. Personne n’en saura rien.

 

Rick rigola en se moquant de lui : Qu’est-ce que tu penses ? Que Lori te tombera dans les bras après m’avoir tué ? C’est ça ton plan à la con ?

 

Shane : Elle a déjà été à moi. Elle peut me revenir. Carl aussi. Il s’énerva. J’étais un meilleur père que toi pour lui ! Un meilleur mari que toi pour elle ! J’étais un meilleur chef que toi !!

 

Rick calmement pour le raisonner : C’est ça le fond du problème ? Il sortit lentement son revolver de son étui. T’as pas à faire ça…

 

Il fit un pas en avant et puis un autre. Shane leva plus haut son fusil. Le canon pointait sa tête maintenant.

 

Rick tenant son Python à bout de bras, la bouche visant le sol : Mec… Ça suffit… Tu veux diriger ? Ça va. C’est toi le chef. Je n’ai jamais voulu de cette responsabilité à la base. Ce n’était pas mon idée. Ils se sont tous tournés vers moi. Il le laissa tomber en arrière sur sa droite. Baisse ton arme.

 

Shane entre les dents : Ramasse la tienne…

 

Rick baissant les mains : Je te connais. Il avança encore plus près.

 

Shane crispant les siennes sur le fusil : Arrête ! Ne fais pas ça !

 

Rick : Tu ne tireras pas sur moi. Je te connais. Tu es mon ami. Mon meilleur ami. Tu as toujours été un frère pour moi.

 

Shane rit : Il est trop tard ! Je suis allé beaucoup trop loin.

 

Rick apaisant : Non, non… Baisse ton flingue. Ensuite, toi et moi, on retourne à la ferme, Walsh abaissant légèrement son arme sans cesser de l’observer dans les yeux, ensemble. Personne n’en saura rien. L’arme pointa vers le sol alors Grimes combla l’écart entre eux. Je te le promets. Fais-moi confiance.

 

Néanmoins, c’était trop tard. Pour tout. Shane, Rick. Leur amitié, leur fraternité. Le mec fut allé trop loin pour revenir. Trop loin pour l’oublie. Trop loin pour la confiance. Trop loin pour tout.

 

Une fois à sa portée, le Gentil Officier sortit son couteau et poignarda le Méchant Officier à la poitrine.

 

Rick en larmes en l’allongea : C’est ta faute ! Pas la mienne ! Shane eut les yeux écarquillés. C’est toi qui m’as fait faire ça ! Du sang s’échappa de sa bouche entrouverte. C’est toi qui m’as fait faire ça !! Toi !! Pas moi !!! C’est sur toi !!!!

 

En pleurs face à ce qu’il fut obligé de faire, le leader extraie sa lame. Il se laissa tomber sur le sol où il éclata en sanglots. Nonobstant, il dut les ravaler.

 

Carl se tenait au devant d’eux. Le revolver à ses pieds. Brooke était loin et courrait comme une folle pour le rejoindre. Pourtant, elle ne fut pas assez rapide pour empêcher l’inévitable.

 

Rick allant vers son fils en larmes : Carl… Il le vit ramasser le flingue. Carl ? Non… Attends… Ce n’est pas ce que tu penses. Son fils braqua le canon du .44 dans sa direction. Carl, j’t’en prie… Crik ! Le chien fut baissé.

 

Brooke à quelques mètres : Carl ! Non !! Je vais le faire !!!

 

Rick la voyant armée d’une lame :Il recula instinctivement, les mains toujours braquées en avant pour supplier son gamin.

 

Brooke juste derrière lui : Carl !!! Arrête !!!!

 

BANG !

 

Rick fut choqué. Il se retourna et vit que Carl venait de tirer sur le Walker Shane… Il pivota vers son fils. Elle fut derrière lui, les bras autour de sa poitrine. L’enfant pleurait pour ce qu’il venait de faire. Elle le consola comme elle le pouvait. Il hyperventila.

 

Brooke sans un regard pour Rick alors qu’il venait vers eux : Carl… Tu aurais dû me laisser faire… Tu n’avais pas à faire ça… Elle regarda son père. Je suis désolée Rick… Elle pleura à son tour. Je n’ai pas été assez rapide. Je suis navrée…

 

Il les serra tous les deux contre lui.

 

Rick prenant l’arme : Carl…

 

Carl choqué : C’est arrivé comment ? Comment il a pu se faire mordre ?!

 

Brooke effrayée, d’une petite voix : Rick ?!

 

Il se retourna et les vit. Plusieurs centaines de Geeks sortirent du couvert des arbres et marchèrent droit sur eux. Le coup de feu dut les rameuter…

2 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?