Jamais trois sans quatre par

310 point(s) avec 1 review(s) sur 1 chapitre(s), moyenne=6.2/10
Continuation / Aventure

1 Jamais trois sans quatre

Catégorie: K+ , 3313 mots
1 commentaire(s)
7
Style/Orthographe
6
Scenario
6
Note globale

310 point(s)

Le titre fait un peu peur mais allons-y pour reviewer ce One-shot.

Style/Orthographe

C'est plaisant à lire. L'orthographe est bonne. Quelques tournures de phrases peuvent paraître étranges comme "se plaisante Mary". C'est léger, mais quand même travaillé dans le style. On se laisse gentiment guider par les mots, l'ambiance est là. Pas de lourdeurs. Quelques métaphores bizarres m'ont laissé un peu perplexes, peut-être une tentative d'humour à laquelle je n'ai pas été sensible ? En tout cas, le dialogue et sa mise en forme sont naturels, ça s'enchaîne agréablement, c'est crédible.

Scénario/Personnages

On est ici face à un petit récit d'ambiance. Pas de scénario alambiqué, une discussion entre Sherlock et Mary. Cependant, ce n'est pas un plat échange entre les personnages, il y a une histoire quand même. Ne vous attendez pas à un scénario digne d'un épisode, mais il y a Sherlock et ses déductions. Beaucoup de clins d'oeil à la série. C'est une scène qui pourrait très bien avoir sa place après la saison 3. Le déroulé de "l'énigme" est naturel, on sent la tension entre les deux personnages mais aussi une certaine proximité.

Sherlock me paraît assez fidèle à la série de la BBC, même s'il y a quelquefois des choses un peu OOC comme le fait de porter le bébé, je ne pense pas qu'il le fasse. Mais la série laisse entrevoir un côté assez humain. L'auteur ne s'alourdit pas dessus, on est loin des situations cocasses que certains imaginent, cela semble réaliste, cette espèce d'ambivalence qu'il a à l'égard de l'enfant. Son attitude vis à vis de Mary est IC, et son amour pour la vérité toujours là. 

Mary est un personnage intéressant dans la série de Gatiss et Moffat. L'auteur a su exploiter ce qu'elle est sans alourdir davantage le mystère. Sa relation avec Sherlock est quelque peu complice mais on sent quand même une distance respectée. Je trouve que le caractère est respecté.

En résumé

Un petit moment de lecture agréable qui change de ce qu'on peut lire sur ce fandom. Mary est un personnage qui mérite d'être mis en scène. Le titre, cependant, me laisse perplexe, je ne vois pas le rapport. De plus, je le trouve trompeur. Je m'attendais à une histoire vide et complètement fangirl mettant en scène Sherlock et des bambins, mais au contraire, j'ai là un petit instantanné entre deux personnages très IC, au style agréable et fluide.