Jean x Reader par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Romance / Lemon

4 Silence embarassant... ( PDV Jean )

Catégorie: T , 1236 mots
0 commentaire(s)

 Sa main et ses doigts fins se baladent sur mon torse déjà découvert de ma chemise. Je ne peut m’empêcher de passer ma main dans ses boucles soyeuses d’un noir intense, tandis qu’elle commence à détacher peu à peu la ceinture de mon pantalon. Un peu gêné, je prends du recul :

« -Heu… doucement,…

-Ne t’inquiète pas… » Me dit-elle d’une voix mielleuse et rassurante… Comblé par l’excitation, je me laisse faire et embrasse ses lèvres douces avec tendresse et douceur.


[...]


« -Hé ! Jean ! Tu feras la grâce mat’ un autre jour ! ». À peine conscient, je reprends mes esprits.

C’était un rêve ? Ça alors… j’ai rêvé d’elle… Comment j’ai réussi mon compte pour en arriver à là ? En plus c’est moi ou c’était un rêve où elle et moi on…… ? Oh non, ne me dites pas que je fantasme sur elle ça serait tellement embarrassant...

Confus, je me laisse guider par mon instinct matinal et je me lève.


[…]


Quelques heures sont passées et je n’arrive toujours pas à me remettre du rêve que j’ai fait. Même si je sais qu’il ne s’agit seulement d’un rêve, c’est trop embarrassant… Assis dans l’herbe, je me penche en arrière en appui sur mes mains et je respire une bouffée d’air en pensant à ce rêve. Je devrais peut-être essayer de me rapprocher d’elle amicalement… Je ferme les yeux quelques minutes et me laisse emporter par la douce brise qui passe.

J’ouvre les yeux presque en sursaut lorsque je réalise que j’ai failli m’endormir. C’est quoi ? J’ai peur de dormir ou quoi ? Non, c’est quand même pas à cause de ce rêve là, ça serait trop absurde, c’est juste un rêve. J’essaie de me persuader que même si c’était un rêve gênant (ouais, enfin ça l’est toujours mais bon), c’est un rêve et rien de plus banal. Tout à coup, j’aperçois Anna et Sasha au loin, elle se dirige vers moi, mon esprit s’agite, mon cœur bat la chamade ; j’essaie à tout prix de paraître le plus à l’aise possible et d’oublier ce rêve avant que je commence à m’imaginer des choses bizarres à propos d’Anna, je ne préfère pas y penser. Je me rallonge le plus vite possible, en espérant qu’elle ne trouve pas mon comportement étrange. J’entends par l’agitation de l’herbe des pas qui s’approchent peu à peu. Puis j’entends la voix de Sasha :

« -Tu dors Jean ? »

Je fais semblant de me réveiller et de découvrir les deux filles qui se tiennent debout devant moi comme si j’ignorais qu’elles allaient venir.

« -Heu… un peu… »

Je lève les yeux ; Sasha est debout, penchée sur moi, les poings sur les reins, et Anna se tient un peu plus écartée, les mains derrière le dos… Elle est plus mignonne en vrai qu’en rêve… Ah ! j’ai dit que j’arrête avec ça…

« -On nous a demandés de prévenir les membres du bataillon d’exploration qu’une expédition aura lieu d’ici la fin de la semaine. »

Je me gratte la nuque, je ne sais pas trop quoi y penser en vrai…

« -…Et je dois faire passer le message aussi ?

-Non, non, on s’en charge. D’ailleurs je crois que tout le monde est au courant maintenant.

-Du coup… je fais quoi ?

-Rien, contente toi juste de le savoir. Dit Sasha en me souriant.

-Heu… ok bah… merci. »


Sasha tourne le dos et s’en va, sans attendre Anna qui reste de marbre devant moi, et me sourit. Bordel elle est tellement mignonne... D’habitude je suis du genre à dire ce que je pense mais là… Ça devient chaud de devoir le dire… Je me contente de sourire et d’échapper à tout contrôle de moi-même ; je me mets à rougir, à rigoler pour rien, détourner le regard à chaque contact visuel avec elle, bien que je ne puis m’empêcher d’observer ses yeux d’un mélange vert-bleu unique. Malheureusement le silence et l’embarras ont vite fait de nous rattraper… Je me demande quelques instants ce que devrais faire pour mettre fin à cette atmosphère froide…

« -Tu sais, je te trouve vraiment mignonne... »

Hein ?! Qu’est ce qui s’est passé ? Mon cœur bat la chamade,je suis moi même choqué de ce que je viens de dire bien que ça soit exactement ce que je pense. Mais qu’est-ce qu’il m’a pris ?! Je vois un petit choc dans son regard, tout de suite camouflé par ses paupières qui se ferment et un sourire se dessine sur ses lèves. Elle ricane gentiment et me remercie avant de s’agenouiller dans l’herbe.

Je lève les yeux au ciel pour faire semblant d’être distrait, ouais c’est un peu chiant, à chaque fois ce putain de malaise finit par s’installer.

« -On joue à un jeu ? Me dit-elle.

-Quel jeu ? je tourne la tête, l’air intéressé

-Action-Vérité ? »

Mon cœur s’emballe; c’est vrai que c’est un jeu amusant quand on s’ennuie mais là, ça peut partir en couille à tout moment… Néanmoins j’accepte, et c’est elle qui commence.

« -Alors Anna, action ou vérité ?

-Mmmmh, vérité ! »

Certes, c’est une occasion de savoir ce qu’elle pense de moi, mais je ne vais pas en profiter, je vais commencer doucement :

« -Tu penses qu’ils font comment les titans, pour se reproduire ? »

On rit aux éclats elle et moi en même temps.

« -Sérieux ? Bah , j’en sais rien, peut être que… ouais je sais pas… puisque, ils ont pas d’appareils génitaux... (elle se met à rire tout comme moi), bah au final peut être qu’ils en ont un mais, caché genre… (on ne peut s’empêcher de se marrer elle et moi) , tu vois les animaux mâles? Bah quand ils sont excités t’a leur heu, truc là, qui sort comme un tube de rouge à lèvres là tu sais ?

-Oh mon dieu tu m’a dégoûté du rouge à lèvres là ! haha

-Bah c’est peut-être ça avec les titans ! »

Je me mets à rire aussi fort qu’elle en lui disant :

« -Déjà que les titans sont énormes j’imagine pas la taille de leurs « rouge à lèvres » comme tu dis.

-T’imagine la tête des membres du bataillon d’exploration si ils surprennent des titans en flagrant délit ?! » On rit à s’en couper le souffle elle et moi.



[…]


Une fois remis de notre fou rire, elle me dit :

« -Allez, à toi ! Jean, action ou vérité ? »


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?