New Orleans Haunted Tour par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Crossover / Fantastique / Suspense
Octobre 2008, les Winchester en mode fanboys débarquent à la Nouvelle-Orléans pour une petite chasse aux fantômes des familles... Non loin de là, deux anciens du FBI séparés depuis des mois, se proposent de faire un peu de tourisme, à l'instigation du plus Mulder des deux... Par quel hasard se retrouvent-ils tous quatre devant un cadavre tombé des fenêtres de la maison la plus hantée de Louisiane ? m.a.j. le: 9 nov. 2016 à 18:15 Publiée le: 9 nov. 2016 à 18:15

1 Le manoir LaLaurie

Localisé début S4 de SPN et après les événements du second film ciné X-Files. Dans le pilote de Supernatural, Mulder et Scully sont nommément cités (d'où l'idée de cette fic). Pour info le "New Orleans Haunted Tour" existe et le manoir LaLaurie a effectivement appartenu à Nicolas Cage...

4245 mots, Catégorie: M

2 La visite guidée

« Abandonnée deux ans, la maison finit par être rachetée en 1837. Son nouveau propriétaire est à l’origine de la légende qui ne s’éteindrait plus jamais : après trois mois, il déserta les lieux, affirmant qu'à la nuit tombée, partout se mettaient à résonner d’insupportables pleurs, cris et gémissements qui rendaient tout sommeil impossible... Non mais dites, vous, là, vous voulez prendre ma place peut-être ? » s’énerva le guide face au touriste repéré comme la forte tête sceptique du lot.

3654 mots, Catégorie: M

3 Le spectromètre s'affole

Le vieux serviteur noir spectral et hiératique ne les laissa pas finir et comme la pièce se chargeait autour de lui de présences hostiles qui poussaient comme des champignons, il quitta son immobilisme et se mit à foncer droit sur eux, vociférant dans créole excessivement clair : "Vous allez tous mourir !"

3238 mots, Catégorie: M

4 Un autre genre de revenant

Quand elle avait pénétré dans sa charmante et inutile chambre, impeccablement en ordre, la première chose qu'elle avait vu pourtant, et qui avait accéléré son rythme cardiaque, était un homme assez grand en imper gris anthracite, de dos, et penché en train de fouiller un de leurs sacs posé sur le lit à la courtepointe blanche. Le déclic de la sécurité de son neuf millimètres le fit se relever et elle constata qu'il était chauve et en costume.

4977 mots, Catégorie: M

5 Savoir déléguer

" Et donc vous m'en parlez parce que… ? enchaîna Mulder. Walter Skinner le considéra d'une prunelle sérieuse et froide, laissant échapper un petit reniflement de dérision. — Parce que j'ai pas l'habitude de flanquer la trouille à des tueurs multirécidivistes que je ne connais ni d'Eve ni d'Adam ! Une main largement étalée sur la poitrine, Fox arbora une impertinente moue effarée pour s'esclaffer. — Non mais... comment ?! Et moi qui croyais que c'était le but de votre vie !..."

3675 mots, Catégorie: T

6 Chassé-croisé

Scully avait ce regard si particulier, impassible, innocent et distant. Elle essaya de garder un ton nonchalant, bien sûr pour déclarer tout d'un coup : — Le plus jeune des frères m'a écrit. Les yeux de Mulder se mirent à briller mais leur éclat s'adoucit vite avec beaucoup de tendresse, quand il s'accouda à la table et se pencha pour chantonner comme en confidence : — Tell me more, tell me more, did you get very far? Tell me more, tell me more, like does he have a car?

4044 mots, Catégorie: T

7 Morts ou vifs

Une longue plainte glaçante résonna soudain dans l'air. Un souffle de vent assez violent se leva. "C'est toi Sammy qui a fait ça ? interrogea Dean en plissant les paupières pour mieux voir. — Non Scooby-Doo, c'est pas moi, mais plutôt celui-là !" dit-il en désignant une courte petite silhouette endimanchée au visage effrayant qui venait d'apparaître à côté de la boîte. Elle s'effaça aussitôt pour réapparaître juste derrière Sam brandissant haut un poignard assez large, maculé de rouille.

3782 mots, Catégorie: T

8 Solitaire à un souffle de toi

En cliquant sur la boîte d'envoi pour le relire et vérifier si la façon dont il l'avait tourné était suffisamment polie, il réalisa qu'il avait fait une regrettable erreur… Au lieu de l'adresse de "Daniel Graves" il découvrit que celle qui était entrée était... "Dana Scully" ! Il avait lâché son ordinateur comme s'il venait de se brûler, contemplant l'écran avec une mine horrifiée. Son cœur s'était mis à galoper frénétiquement.

4464 mots, Catégorie: T

9 Sympathie pour le Divin

Le dossier finissait sur le résumé du premier tome d'une série littéraire inconnue appelée "L'évangile des Winchester". Walter fronça les sourcils en considérant la couverture où deux gars bodybuildés prenaient des poses ridicules et mystérieuses, dans un cimetière inondé de lune. "Chasseurs de démons" ça devait être une métaphore. Les éditeurs étaient prêts à tout pour vendre n'importe quoi aux amateurs de fantastique en quête de mysticisme de pacotille dans un monde désenchanté…

5769 mots, Catégorie: T

10 Who ya gonna call?

"Ecoute-moi bien, Zeddmore, personne ne va mourir aujourd'hui, tu m'entends ?" Derrière eux, la voix de Spangler murmurait bas. "Le chasseur avait posé sa main rude et calleuse sur l'épaule de mon camarade. Dans ses étincelants yeux verts pouvait se lire une rassurante détermination. Elle se déversait par vagues presque physiques, en irradiant malgré les ténèbres ambiantes, comme pour lui communiquer généreusement un peu de cette assurance propre à ceux qui en ont tant vu..."

5334 mots, Catégorie: T

11 Cuisine et dépendances

En file indienne, le groupe traversa en vitesse une cave dont l'atmosphère aurait été étouffante pour toute personne sensible... Progresser vers l'accès au rez-de-chaussée était bien plus effrayant que prévu car on avait l'impression de se retrouver dans un abattoir virtuel, avec des dizaines de corps fantomatiques gémissants qui se balançaient à des crochets la tête en bas. "Pas très Feng Shui", avait remarqué Daniel.

4398 mots, Catégorie: M

12 Cowboys and angels

Désarçonnée par la sensation physique, elle releva les yeux et porta vite sa main à sa bouche pour ne pas crier en réalisant que le prétendu ange venait d'apparaître en un clin d'œil juste en face d'elle. A soixante-dix centimètres. Elle se força à calmer les battements précipités de son cœur. Ça surprenait vraiment quand on n'avait pas l'habitude.

2715 mots, Catégorie: T

13 Somebody that I used to know

Magnifique ! songea-t-elle en le lorgnant de haut en bas. Debout près du grand lit au cadre de chêne teinté, Samuel les jambes écartées, le bras tendu et les veines du cou un peu trop gonflées sous l'effort, était en train de retenir à lui tout seul une horde impressionnante de spectres hargneux.

3096 mots, Catégorie: M

14 Vaudou amer

Comprenant au geste du Métis que ce dernier avait l'intention de finir son découpage et d'autopsier Dean de son vivant, Harry se releva d'un coup et lança n'importe comment la dague de Castiel dans sa direction dans l'espoir fou que ce dernier l'attrape et crée une diversion, puis il se mit à crier de toutes ses forces pour appeler Sam, espérant également que ce dernier soit encore en état de venir les aider.

4093 mots, Catégorie: T

15 Le fantôme de la rue Royale

Un bruit de tonnerre venait de faire sursauter tous les intrus présents dans le Manoir (et Dieu sait s'il y en avait !) en les figeant tous instantanément sur place, l'oreille tendue. Quelques-uns des visiteurs, chasseurs, ange, amateurs, y reconnurent plus ou moins le son de plusieurs lourds béliers en train de s'attaquer brutalement à la porte d'entrée. Si les voisins avaient encore une quelconque intention de dormir, cette fois, c'était fichu. Le son et lumières était complet.

3767 mots, Catégorie: T

16 Intimidations

Après le coup qu'il avait reçu, il avait repris conscience, et s'était trouvé assis et ligoté sur une chaise posée au centre d'un genre de pentagramme dessiné à la bombe de peinture à même le sol en paille de coco. Sa manche de chemise avait été roulée au coude et il avait deux entailles sur le bras dont le sang commençait déjà à coaguler. C'est l'eau projetée sur son visage qui lui avait fait reprendre ses esprits, en lui rappelant étrangement le geste absurde de Dean Winchester.

3656 mots, Catégorie: T

17 The road is out there

Chapitre final

De meilleure humeur, le dos calé dans un siège terriblement plus agréable que celui de d'habitude (l'Impala compensant en look ce qui lui manquait en confort), Dean appuyait un peu plus sur le champignon, porté par la musique d'une cassette antédiluvienne, miraculeusement conservée dans l'une de ses poches, alors que ses doigts tambourinaient sur le volant en cadence. Le geste allègre n'échappait pas au cadet. — Hâte de la revoir ? questionna-t-il.

6696 mots, Catégorie: T