Noir comme Neige par

6 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 360 point(s) avec 1 review(s) sur 1 chapitre(s), moyenne=7.2/10
Continuation / Aventure / Drame

7 Coeur de Dragon

Catégorie: K+ , 3950 mots
4 commentaire(s)
8
Style/Orthographe
7
Scenario
7
Note globale

360 point(s)

Il y a plusieurs semaines (mois ?), j'avais alpagué Listelia en lui disant qu'elle était dans ma liste à rewiever. Les accroches sur le forum ont eu leur petit effet sur moi.

Et quitte à bien faire les choses, autant commencer par ce qui semble être le premier tome d'une trilogie.

Orthographe

Rien à redire concernant l'orthographe. Le texte a été relu avec soin, c'est un véritable plaisir. Il y a cependant quelques majuscules manquantes à divers endroits. 

Style

Le style est plaisant. On trouve un bon équilibre entre le dialogue et la description. La présence d'un petit quelque chose de personnel, d'une façon bien à l'auteur de raconter son histoire fait que le style se démarque. On lit avec plaisir, on se laisse porter par les mots de cette histoire. Les descriptions sont agréables à lire, parfois poétiques, immergeant le lecteur dans le récit, avec une véritable plume.

Le larmoyant n'est pas exagéré car l'écriture est retenue. Pas de pathétique. On sent l'émotion nous étreindre à la lecture de ce texte, mais c'est écrit avec finesse, évitant de tomber dans le pathos, ce qui aurait donné de la lourdeur à l'ensemble. 

Scénario

Cette histoire retrace l'histoire d'Albus Severus et de Crocmou, un petit dragon qui se retrouve chez les Potter, le soir où Albus doit se séparer de son doudou. S'en suit une maladie grave pour Albus Severus qui semble être condamné. 

Je ne connais évidemment pas toutes les fics du fandom, mais il me semble que ce scénario est original. On s'intéresse à la nouvelle génération avant son entrée à Poudlard. Albus Severus semble être un personnage apprécié du fandom et de nombreuses histoires traitent de ce fils de Harry aux prénoms si lourds de significations. 

L'histoire oscille entre les moments familiaux mignonnets et la tragédie qui entoure Albus. On suit avec intérêt cette petite histoire, se doutant bien de l'issue, certes, mais la résolution est intéressante. On a des instants touchants et émouvants. De ce point de vue, l'histoire remplie son office de nous attendrir. 

Il y a peut-être un point qui me pose un peu question, le fait qu'au départ, la famille Potter pense à Neville pour demander de l'aide. J'aurais plutôt songé à Luna qui a une profession en rapport avec les créatures magiques. Finalement, Neville aura son utilité dans le processus de résolution, mais la façon dont il est intégré me semble être rapide. 

Personnages

Les personnages de l'oeuvre originale sont respectés. On a plaisir à les retrouver vieillis de plusieurs années. J'aurais peut-être une réserve concernant Ginny, quelque peu caricaturale dans son rôle de mère, mais cela peut aussi s'expliquer par le fait qu'elle reproduise l'attitude de sa propre mère. De manière générale, rien à redire sur la caractérisation des personnages, ils sont adultes, on sent que leurs vies professionnelle et parentale sont remplies et qu'ils ont finalement trouvé leurs marques dans leur vie d'adulte. 

Le dragon est un personnage vraiment bien amené, les passages qui lui sont consacrés sont plaisants à lire, sa maladresse de départ fait sourire. L'évolution rapide dans sa caractérisation est bien pensée, il gagne en maturité à mesure que l'on découvre ce qu'il est. On ne va pas mentir en disant qu'il est vraiment le personnage principal de l'histoire !

En résumé

Une petite histoire sympathique à lire, aux personnages attachants, surtout le dragon ! Le style est plaisant, l'émotion est là, on s'inquiète pour Albus, on est soulagé du dénouement, on suit avec tendresse l'évolution du petit dragon. On sent toutefois à la lecture, qu'il s'agit du prologue d'une autre histoire. Cependant, ce récit ne peut qu'encourager le lecteur à poursuivre sa lecture, une bonne mise en bouche au récit suivant. A suivre, donc !